Examen de conscience

Cette lectrice s’exprime sur l’éditorial du no 1 de l’Echo Magazine, intitulé «L’examen du 31».

Fin août a marqué le début de ma vie de retraitée. C’est à ce moment-là que j’ai fait ce que Jérôme Favre appelle l’«examen de conscience». Mes résolutions, à côté de mes activités dans le domaine public: prendre plus de temps pour moi, écrire, faire plus de sport, me remettre au ski et à la lecture. Inviter plus souvent des amis. Faire preuve de bienveillance. Vaste programme. Après la lecture de cet éditorial, je suis plutôt satisfaite. J’ai presque un carton plein. Mais? Mon chalet est toujours dans un ordre approximatif, ma bibliothèque en cours de rangement, j’ai du retard dans la gestion de mes papiers. La vie domestique n’a pas progressé. Quand je travaillais (à 120%), j’avais de bonnes excuses. Mon compagnon a ses propres priorités et participe peu au bien-être intérieur. Alors je suis confrontée au dilemme des femmes: avoir une vie pleine ou devenir la fée du logis. Les résolutions du rédacteur en chef de l’Echo Magazine peuvent être tenues si une épouse, une compagne ou du personnel domestique assume ces tâches. Je verrai, à la fin de l’année, comment j’aurai résolu la quadrature du cercle. En attendant, j’écoute avec une petite lumière dans les yeux la chanson Clémence en vacances d’Anne Sylvestre.

 

Crystal Jordan Coudray, Dorénaz (VS)

 

Essayez l'Echo sans compromis


Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

En savoir plus

 

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


Echo Magazine © Tous droits réservés