La place du père

Les analyses régulières sur la famille dans votre journal sont en général très pertinentes. Mais une illustration de votre dernier article, par ailleurs fort intéressant, m’a choqué et attristé.

Une photo d’agence, donc proposée par des spécialistes de l’image comme représentative du thème évoqué, puis choisie par votre journaliste, ce qui est doublement significatif et donc interpellant. On y voit, selon la légende, un nouveau père et son bébé. Mais pourquoi diable celui-ci est-il porté par un personnage en blouse blanche et sont-ils séparés par une vitre? Cette illustration est-elle à même d’illustrer et de favoriser la souhaitable implication des pères évoquée dans votre article (une image vaut mille mots, dit l’adage)? Les pères seraient-ils incompétents pour s’occuper de leurs enfants, voire dangereux pour eux, tels des fauves dans un zoo ou des assassins dans le parloir d’une prison, derrière leur vitre? Comme père et médecin, j’aspire à un monde où ce sont les parents qui accueillent sur Terre leur bébé en le prenant dans leurs propres bras.

Loïc Abrecht, Chavornay (VD)

 

Essayez l'Echo sans compromis


Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

En savoir plus

 

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


Echo Magazine © Tous droits réservés