«Bâtard», une offense

Cette lectrice revient sur le commentaire d’Evangile de l’abbé François-Xavier Amherdt qui évoque le roman Le bâtard de Nazareth de Metin Arditi paru dans l’Echo Magazine no 34 du 24 août.

Je ne suis pas d’accord avec Edouard Coquoz qui reproche à l’abbé François-Xavier Amherdt d’avoir commis une «offense» envers Metin Arditi dans son dernier commentaire d’Evangile de l’Echo Magazine. L’abbé Amherdt, avec une grande compétence, a bien raison de souligner la filiation divine du Christ qui est le Sauveur dont le monde a tant besoin. Si l’on parle d’«offense», comme le fait Edouard Coquoz, nous sommes bien nombreux à être offensés et affligés par le qualificatif, irrespectueux, de «bâtard» appliqué à Jésus.

Monique Desthieux, Genève

 

Essayez l'Echo sans compromis


Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

En savoir plus

 

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


Echo Magazine © Tous droits réservés