image003

Aude Pidoux

Aude Pidoux

  • Publié dans Edito

Là-bas dans le Caucase

C’est un conflit qui dure depuis plus de trente ans et dont personne ne parle. Cette semaine, l’Echo Magazine vous emmène dans le Haut-Karabagh, au sud du Caucase, appelé aussi république d’Artsakh – un pays qui n’est reconnu par aucun Etat membre de l’ONU.

  • Publié dans Edito

Un jeu truqué

Alors qu’elle sera téléchargeable par chacun d’ici la fin du mois, l’application SwissCovid – qui doit permettre de retracer les chaînes de transmission des nouveaux cas de coronavirus – séduit de moins en moins de Suisses, montre un récent sondage. Est-ce dû au ralentissement de l’épidémie et au renouveau d’une certaine insouciance? Ou cette baisse d’enthousiasme traduit-elle une panne de confiance plus large?

  • Publié dans Edito

Meurtris par le racisme

Aux Etats-Unis, les Noirs américains ont 2,5 fois plus de chances d’être tués par la police que les Blancs. Proportionnellement à leur population, ils sont 5 fois plus nombreux à être emprisonnés. Et ces derniers mois, la crise sanitaire a révélé d’autres inégalités criantes: 3 fois plus de Noirs que de Blancs décèdent du coronavirus. En outre, ce sont les Noirs qui risquent le plus de perdre leur emploi suite à la crise économique liée à la pandémie. 

  • Publié dans Edito

Difficile sobriété

Parfois, sans qu’on l’ait planifié, certaines pages entrent en résonance. Deux articles qui n’ont a priori rien à voir entre eux se répondent. Cela est arrivé en préparant cette édition. Un premier texte (pages 10 à 13) décrit le quotidien des habitants du Val d’Anniviers autrefois. Une vie simple dans laquelle l’intérêt du groupe primait sur l’intérêt individuel, rapporte Roland Savioz, auteur d’un livre sur le sujet. Celui-ci voit dans ce mode de vie un exemple de «frugalité heureuse » tombé petit à petit en désuétude avec le développement de l’industrie – Alusuisse installe une usine à Chippis en 1905 – et du tourisme, qui apportent de l’argent aux Anniviards.

  • Publié dans Edito

Ce qu’on ne sait pas

On ne sait pas précisément comment il se transmet. On ne sait pas exactement où ni comment il est apparu. On ne sait pas vraiment si les enfants peuvent en être porteurs. On n’a aucune idée du nombre de personnes infectées dans le monde. On pense savoir qu’il faut que 70% d’entre nous l’attrapent pour atteindre une immunité collective, mais on ne sait pas si, une fois qu’on l’a eu, on est vraiment immunisé, ni pour combien de temps. En gros, et c’est peut-être le mérite du coronavirus que de le rappeler, on réalise qu’on ne sait pas grand-chose.

  • Publié dans Edito

Respirer le monde

«Quand je me réveille avec la pluie d’automne qui frappe à la fenêtre, portant la fureur des vents du Nord, je commence la journée sur les rives du Danube, dans un hôtel avec des torches enflammées qu’on allume tous les soirs. Quand je me réveille avec le murmure de la neige s’empilant de l’autre côté de la fenêtre, en hiver, je commence la journée dans cette datcha aux énormes vitres où le docteur Jivago avait trouvé refuge. Jusqu’à présent, je ne me suis jamais réveillé en prison – pas une seule fois.

  • Publié dans Edito

Demander de l’aide

Basse naissance: c’est le livre que j’ai lu ce weekend, dans lequel l’écrivaine britannique Kerry Hudson raconte sa vie d’enfant pauvre et la honte qui l’accompagne dans des villes d’Ecosse et d’Angleterre.

  • Publié dans Divers

Forts dans la tribulation

C’est pour exprimer la proximité et la tendresse de Dieu dans cette période de douleur, de souffrance, de solitude et de peur que le Dicastère pour la communication du Saint-Siège a édité Forts dans la tribulation, un livre disponible gratuitement en format numérique.

Télécharger le dernier Echo Magazine en PDF

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.

Newsletter Echo

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!