image003

Les jours d’après

Lausanne, mercredi 5 avril 2023. Il y a tout juste trois ans, une pandémie provoquée par le Covid-19 commençait à ébranler sérieusement la planète non seulement dans son économie, mais surtout dans la conscience de ses habitants. Tous les pays étaient concernés.

En savoir plus...

Aurélien, son ange et le coronavirus

L’ange contemple Aurélien, rempli de compassion. Le jeune homme attend fébrilement le retour de sa mère Marie, infirmière à l’hôpital, partie très tôt ce matin, la peur au ventre, à la pensée du grand nombre de patients gravement atteints par le Covid-19. Aurélien se demande si sa mère ne va pas, à son tour, être contaminée. L’ange n’a pas un grand cœur. Il est lui-même un cœur, minuscule, atomique, niché dans celui d’Aurélien dont il ressent tous les battements au gré de ses émotions.

En savoir plus...

Ultime signal

Le Covid-19 serait-il le dernier signal que nous donne la Terre pour que nous changions radicalement notre manière de produire, de consommer, de vivre? Comme le souligne pertinemment un collectif de sept chercheurs, dont le professeur Dominique Bourg, dans un manifeste de «propositions pour un retour sur Terre» publié dans La pensée écologique, le coronavirus nous a sévèrement rappelés à notre vulnérabilité. Il nous ramène toutes et tous à notre condition humaine biologique. Il appartient à la famille des zoonoses, ces maladies et infections dont les agents se transmettent des animaux vertébrés à l’être humain et vice versa.

En savoir plus...

«Impossible de sauver la planète sans sauver son prochain»

Il y a cinq ans, François secouait la planète avec l’encyclique Laudato si’ sur l’écologie intégrale. Depuis, qu’est-ce qui a changé dans l’économie mondiale et le coeur des hommes, tous deux frappés par le coronavirus? Réponse de l’économiste Paul Dembinski, qui rappelle la dimension «avant tout sociale» de l’encyclique.

En savoir plus...
  • Publié dans Edito

Frère François

 

Rarement une encyclique aura suscité autant de réactions. Il y a cinq ans, Laudato si’ de François marquait une inflexion de taille dans l’histoire de l’Eglise tout comme dans la prise de conscience mondiale de la crise climatique.

En savoir plus...
  • Publié dans Edito

Ce qu’on ne sait pas

On ne sait pas précisément comment il se transmet. On ne sait pas exactement où ni comment il est apparu. On ne sait pas vraiment si les enfants peuvent en être porteurs. On n’a aucune idée du nombre de personnes infectées dans le monde. On pense savoir qu’il faut que 70% d’entre nous l’attrapent pour atteindre une immunité collective, mais on ne sait pas si, une fois qu’on l’a eu, on est vraiment immunisé, ni pour combien de temps. En gros, et c’est peut-être le mérite du coronavirus que de le rappeler, on réalise qu’on ne sait pas grand-chose.

En savoir plus...
  • Publié dans Edito

Difficile sobriété

Parfois, sans qu’on l’ait planifié, certaines pages entrent en résonance. Deux articles qui n’ont a priori rien à voir entre eux se répondent. Cela est arrivé en préparant cette édition. Un premier texte (pages 10 à 13) décrit le quotidien des habitants du Val d’Anniviers autrefois. Une vie simple dans laquelle l’intérêt du groupe primait sur l’intérêt individuel, rapporte Roland Savioz, auteur d’un livre sur le sujet. Celui-ci voit dans ce mode de vie un exemple de «frugalité heureuse » tombé petit à petit en désuétude avec le développement de l’industrie – Alusuisse installe une usine à Chippis en 1905 – et du tourisme, qui apportent de l’argent aux Anniviards.

En savoir plus...
NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!


En exclusivité pour l'Echo Magazine N°23

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous est
offert au format PDF en renseignant
votre adresse email ci-dessous.