L’aumônerie oeucuménique de l’HCR Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Religion
  • L’abbé Vincent Lafargue se soucie aussi des besoins des soignants marqués par deux ans de pandémie. L’abbé Vincent Lafargue se soucie aussi des besoins des soignants marqués par deux ans de pandémie.

    L’aumônerie de l’Hôpital Riviera-Chablais (HCR) de Rennaz (VD) est œcuménique, intercantonale et interdiocésaine. Depuis son ouverture en 2019, elle s’est déployée et, comme l’établissement qui l’accueille, commence enfin à fonctionner normalement, sans restrictions.

    L’aumônerie du HCR, placée sous l’autorité de l’évêque de Sion, Mgr Jean-Marie Lovey, est le fruit d’une collaboration entre les différentes instances des Eglises catholique et réformée des cantons du Valais et de Vaud. Elle offre une présence spirituelle à tous les patients et membres du personnel de l’hôpital. Car, comme le précise Fabrice Crognaletti, directeur adjoint des soins, l’aumônerie est un service qui fait partie du département des soins de l’établissement.

    Le besoin spirituel est l’un des quatorze besoins fondamentaux du patient. Les deux Eglises ont dès lors la mission commune de reconnaître les besoins spirituels de chacun. La mission est même triple, comme l’explique l’abbé Vincent Lafargue, aumônier responsable du HCR encore en formation: «Nous devons aller à la rencontre de tout humain et de tout l’humain; aller à la rencontre de sa spiritualité, quelle qu’elle soit, et offrir à celui qui le souhaite notre foi et nos valeurs chrétiennes».

    Au service et à l’écoute

    Grâce à la direction de l’hôpital, l’équipe des huit aumôniers (trois laïcs catholiques, deux pasteurs réformés, une diacre réformée et deux prêtres catholiques pour 3,3 équivalents temps plein) peut entrer dans chaque chambre pour un premier contact. L’équipe est au service et à l’écoute des patients avant tout, mais aussi de leurs proches et du personnel soignant. Elle peut apporter un message chrétien, mais aussi répondre aux demandes sacramentelles (onction des malades, confession, communion et même baptême en cas d’urgence).

    Tirant tous à la même corde, les membres de l’aumônerie organisent un tea-time destiné à l’équipe des soins intensifs pour lui permettre de parler en toute confidentialité. Les deux années de pandémie ont laissé des traces.

    Depuis le début de l’année, des forces de l’équipe d’aumônerie sont aussi affectées à l’équipe mobile des soins palliatifs du Réseau Santé Haut Léman afin de répondre à la soif de spirituel bien au-delà de l’hôpital. Une approche à développer, selon Anne-Sylvie Martin, diacre réformée et membre de l’équipe, qui œuvre en binôme avec une infirmière pour tisser du lien en amont.

    Articles en relation


    Des oasis spirituelles

    Depuis dix ans, les espaces de recueillement interreligieux se développent en Suisse comme en Europe dans les aéroports, les universités et même des entreprises. Fin septembre, des parlementaires fédéraux ont demandé la création d’un tel espace.


    Salle de prière interreligieuse

    Un lieu pour se recueillir et s’accorder une pause: le 19 septembre, une salle de prière interreligieuse sera inaugurée au Centre fédéral pour requérants d’asile de Boudry (NE). Des requérants ont contribué à sa rénovation.


    Ils fêtent le même Ressuscité

    Catholiques et orthodoxes ne célèbrent que rarement Pâques à la même date. Cela ne gêne pas Monique et Noël Ruffieux qui partagent leur vie de couple et de prière sans se préoccuper des différences entre leurs deux confessions. Et s’ils prolongent le carême, ils vivent deux fois Pâques.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Soyons de vrais poètes!

    21-05-2024

    Soyons de vrais poètes!

    «La poésie sauvera le monde», a dit la libraire. Sur un ton neutre – les convictions profondes n’ont pas besoin d’éclats de voix. Si elle ne l’a pas encore fait...

    Le latin résiste

    21-05-2024

    Le latin résiste

    L’apprentissage de la langue de Virgile suscite toujours un intérêt, malgré les éternels questionnements sur son utilité. Si une légère baisse est observée au secondaire dans la plupart des cantons...

    Théâtre interactif

    21-05-2024

    Théâtre interactif

    Agée de 30 ans, la compagnie romande du Caméléon propose des spectacles sur des thèmes sociétaux sensibles comme le harcèlement. Lors de ses interventions qui ont lieu en entreprise, en...

    Augmentation de l’infertilité

    21-05-2024

    Augmentation de l’infertilité

    Enjeu de santé publique planétaire, l’infertilité touche un couple sur sept en Suisse. L’accès à la procréation médicalement assistée (PMA) y est toutefois entravé par la cherté des soins. L’augmentation...

    Journaliste du fait religieux

    21-05-2024

    Journaliste du fait religieux

    Comment devient-on journaliste du fait religieux? Catholique par sa mère espagnole, mais non pratiquante, Jessica da Silva Villacastin a toujours été en quête de sens. A travers l’arabe et l’hébreu...

    Cannes: Jury oecuménique

    21-05-2024

    Cannes: Jury oecuménique

    En 1974, le Jury œcuménique du Festival de Cannes, qui se termine le 25 mai, remettait son premier trophée. Il a depuis distingué une longue liste de films pour leurs...

    TV: Climat et droits humains

    21-05-2024

    TV: Climat et droits humains

    Les Aînées pour le climat Suisse ont remporté une victoire historique le 9 avril devant la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) contre Dame Helvétie. Un tournant crucial pour...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés