Valère restaurée comme au 13e siècle Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Actualité
  • La dernière phase des travaux a permis de rénover le jubé séparant le chœur de la nef. La dernière phase des travaux a permis de rénover le jubé séparant le chœur de la nef.

    «Valère a fini sa mue», annonce Le Nouvelliste. Après 35 ans de chantier, cette basilique trônant sur une colline de Sion – aux côtés des ruines du château de Tourbillon – rouvre ses portes au public.

    48 millions de francs ont été investis (25% à charge de la Confédération, 15% de la commune, 10% du Chapitre de la cathédrale, le reste du canton) pour restaurer cet édifice dont l’église d’origine a été bâtie au 11e siècle. La dernière phase des travaux a permis de valoriser le décor médiéval intérieur, qui datait du 13e siècle. Des vestiges qui avaient presque entièrement disparu après la dernière restauration, il y a 150 ans. Après la rénovation des toitures, des façades et du chœur, la restauration de la nef a rendu possible la mise en valeur du jubé et du mobilier ainsi que la réouverture de la rose sur le mur ouest. Sans oublier «la fierté de Valère», souligne Le Temps en reportage sur les derniers échafaudages: le plus ancien orgue jouable au monde – il daterait de 1435!

    Industriellement archaïque

    En bien des aspects, il a été décidé de conserver la valeur patrimoniale de Notre-Dame de Valère, classée basilique mineure par Jean Paul II en 1987. Pas de chauffage, d’électricité ni d’assistance acoustique: le château de Valère a quasiment échappé à l’époque industrielle. «Un cas extrêmement rare», relève Christophe Amsler, architecte responsable du chantier qui a participé aux restaurations de la cathédrale de Lausanne et de la collégiale de Neuchâtel, inaugurée il y a deux mois. L’ouverture officielle de la basilique de Valère aura lieu le 12 juin. Mgr Jean-Marie Lovey, l’évêque de Sion, présidera une messe. On présentera aussi un livre rassemblant les connaissances acquises depuis le début du chantier.

    Articles en relation


    Faire rayonner l’espérance

    A l’occasion du Dimanche des médias de l’Eglise catholique, le 29 mai, l’Echo Magazine a mené l’enquête sur la place de la religion dans les médias romands. Notre dossier a été apprécié par beaucoup de nos lecteurs, bien des acteurs des Eglises en Suisse, et jusqu’au Vatican! Mais le sujet est sensible.


    Eglise: A votre écoute

    A Fribourg, à Sion et à Bâle, la première phase du synode sur la synodalité révèle un même désir de dialogue: les fidèles souhaitent avant tout que leur parole soit entendue et que l’Eglise leur parle.


    Eglise: Réforme de la Curie

    Le pape François a signé le 19 mars la constitution apostolique Praedicate Evangelium (Annoncez l’Evangile) sur la Curie et son service à l’Eglise et au monde. Ce document entérine une refonte des services romains du pape, les orientant vers l’évangélisation, la charité et le service de l’Eglise universelle.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Les scouts et un général

    02-08-2022

    Les scouts et un général

    C’est presque un monde à part, une zone préservée des absurdités du monde et du temps. Rien ne semble plus simple et plus agréable que la vie à l’intérieur d’un...

    Le rassemblement scout en Valais

    02-08-2022

    Le rassemblement scout en Valais

    L’ancien aérodrome militaire d’Ulrichen (VS) n’a jamais été aussi vivant. On se tape dans la main, on chante, on joue, on part en mission: depuis le 23 juillet et jusqu’au...

    Sur les pas de héros légendaires

    02-08-2022

    Sur les pas de héros légendaires

    En 1991, les cantons ont offert à la population un sentier balisé autour du lac des Quatre-Cantons rythmé par des pierres rappelant chronologiquement leur entrée dans la Confédération: la Voie...

    Le marketing écologique

    02-08-2022

    Le marketing écologique

    Vélos électriques, Smartphones éthiques, œufs bio et voyages à l’étranger respectueux de l’environnement: les achats écoresponsables sont à la mode! Mais entre la profusion de labels plus ou moins verts...

    «La Bible imprègne la littérature romande»

    02-08-2022

    «La Bible imprègne la littérature romande»

    Jusqu’aux années 1970, les écrivains de Suisse romande, protestants notamment, sont profondément marqués par la culture biblique. La Genevoise Sylviane Dupuis éclaire comment Ramuz, Chessez, Chappaz et tant d’autres s’inspirent...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés