Semaine de prière pour l’unité

Cette année, les chrétiens sont invités à se mettre en route vers le Christ lumière du monde. Cette année, les chrétiens sont invités à se mettre en route vers le Christ lumière du monde.

Cette année, la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, du 18 au 25 janvier, a pour thème «Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage» (Mt 2, 2). Il a été préparé par le Conseil des Eglises du Moyen-Orient.

La Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, du 18 au 25 janvier, invite cette année les croyants à partager et à prier sur un thème préparé par les chrétiens du Moyen-Orient: «Nous avons vu son astre à l’Orient et nous sommes venus lui rendre hommage» (Mt 2, 2). Dans une société marquée par la pandémie de Covid-19, la crise économique qu’elle a générée et l’échec des structures politiques, économiques et sociales à protéger les plus vulnérables, il convie à l’espérance. Car l’étoile qui a guidé les mages vers la crèche il y a deux mille ans continue de briller et de conduire vers le Christ, lumière du monde. Dans les ténèbres, elle éclaire nos pas pour nous amener à la conversion du coeur et au partage.

CHRÉTIENS MENACÉS

La longue quête des mages, qui incarnent l’unité entre les nations voulue par Dieu, symbolise la faim de vérité, de bonté et de beauté de l’humanité à laquelle répond l’étoile qui annonce, à la plénitude des temps, le Sauveur attendu. Comme elle, le peuple de Dieu a pour mission d’être un signe pour guider l’humanité dans sa quête de Dieu sur les chemins de l’histoire.

L’étoile s’est levée au temps de Jésus dans une région en proie à des conflits sanglants, à l’injustice et à l’oppression. Aujourd’hui encore, au Moyen-Orient, cette région qui a vu les apôtres se mettre en route pour proclamer l’Evangile au monde et donné le jour à des milliers de témoins et de martyrs, la petite communauté chrétienne est menacée. Mais l’étoile de Bethléem est le signe que Dieu marche avec son peuple, le guide et le sauve sur les sentiers tortueux de l’histoire et de la vie.

Poussés à l’exil, les chrétiens du Moyen-Orient ont une richesse à offrir au monde: leur attachement à l’épiphanie, la manifestation du salut de Dieu à toutes les nations – pour beaucoup d’entre eux, c’est la fête religieuse principale et la plus ancienne. Ils sont heureux, cette année, d’offrir les textes de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens, conscients que le monde partage leurs souffrances et leurs difficultés et aspire à trouver la lumière qui lui montrera la route vers le Sauveur.

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


SIGNE D’ESPOIR

Alors que tant de nos contemporains sont en quête de lumière, l’Eglise a pour mission d’être l’astre qui éclaire le chemin menant au Christ, un signe d’espoir dans un monde complexe et un témoin de la présence de Dieu au coeur de la réalité. Par leurs paroles et leurs actions, les chrétiens sont appelés à éclairer le chemin afin que le Christ brille à nouveau pour toutes les nations. Pour cela, ils doivent surmonter leurs divisions, qui assombrissent la route, en se rencontrant et en priant ensemble, en particulier lors de la Semaine de prière pour l’unité.

Après avoir adoré l’Enfant Jésus, les mages sont retournés chez eux par un autre chemin: de même, la prière commune des chrétiens doit les encourager à retourner vers leurs vies, leurs communautés et le monde par de nouvelles voies. Une invitation à la conversion et au renouvellement de leurs existences pour mieux servir l’Evangile. Ils sont ainsi invités à s’engager dans la défense des pauvres et des exclus, à secourir ceux qui souffrent, à accueillir les migrants et à construire une société juste. Tous ensemble, en conjuguant les forces des différentes Eglises chrétiennes. Celles-ci sont appelées à travailler ensemble pour bâtir un avenir dans lequel tous les êtres humains pourront connaître la vie, la paix, la justice et l’amour. C’est un nouveau chemin à rechercher avec audace et courage: celui de l’unité visible.

FEUILLET OECUMÉNIQUE

Un feuillet oecuménique est à disposition (téléchargeable sous https://unitedeschretiens.fr/semaine-de-prierepour-unite-chretiens) afin de vivre la Semaine de prière pour l’unité. Il propose, à partir de versets de l’évangile de Matthieu, une méditation et une prière pour chaque jour: «Aide-nous à nous lever», «L’humilité des dirigeants fait tomber les murs», «La présence du Christ bouleverse le monde», «Bien que petits et souffrants, nous ne manquons de rien», «Guidés par l’unique Seigneur», «Réunis en adoration autour de l’unique Seigneur», «Les dons de la communion», «Au-delà des sentiers habituels de la séparation». Des textes élaborés à partir des documents officiels de la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2022 proposés par le Conseil pontifical pour la promotion de l’unité des chrétiens et le Conseil oecuménique des Eglises (COE).

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



 

Jalons historiques

C’est en 1908 aux Etats-Unis que la prière pour l’unité des chrétiens prend la forme d’une «octave» entre le 18 janvier (chaire de saint Pierre) et le 25 janvier (conversion de saint Paul) sous l’impulsion du prêtre épiscopalien Paul Wattson. Dans les années 1930, l’abbé lyonnais Paul Couturier lui donne un nouvel élan: il instaure la Semaine de prière avec comme objectif de prier pour l’unité «telle que le Christ la veut, par les moyens qu’il voudra». Depuis 1968, cette semaine est préparée par le Conseil oecuménique des Eglises et le Conseil pontifical pour l’unité des chrétiens. 

GdSC

  

Nature et grâce

Comme tous les thèmes essentiels de la vie chrétienne, ceux de la nature et de la grâce sont sans cesse à reprendre. C’est bien ce qu’a fait Soeur Marie de l’Assomption avec une détermination et un sérieux remarquables. Pour aborder cette question, dit-elle, la seule méthode était de commencer par lire toute l’oeuvre thomasienne afin d’être en mesure de présenter de manière complète la conception que Thomas se fait de l’homme dans son existence concrète et quelle est, selon lui, la nature de la nature humaine. Sans reprendre les argumentations théologiques et philosophiques que l’auteure avance pour construire une pensée structurée et convaincante, nous en suggérons l’axe principal. «Thomas raisonne à partir du dessein de Dieu, qui est une oeuvre de la Trinité orientée dès l’origine vers le don de la grâce en Jésus-Christ. Il part du réel tel que révélé par Dieu dans la Sainte Ecriture, et il cherche à rendre raison de ce donné du point de vue anthropologique, en comprenant la nature de l’homme avec la catégorie du ‘désir naturel de l’intellect’ de voir l’Essence divine. Il s’agit d’une capacité native de son intelligence qui ne peut trouver de repos et de béatitude que dans la vision de Dieu, ce qui ne peut être atteint par ses propres forces, mais par la grâce seule.» Tout l’intérêt et le mérite de la réflexion de Marie de l’Assomption est de partir du point de vue de Dieu, non du point de vue de l’homme, qui pourrait à tort «prétendre dicter à Dieu les conditions de la gratuité du surnaturel». Ce qui serait une «mainmise indue de la raison humaine sur la liberté divine, une sortie du contexte de l’Alliance, pour s’arroger le droit de penser de façon autonome le cadre du rapport à Dieu»

GdSC

 

Articles en relation


Prière des Mères

Des chrétiennes de tous milieux et horizons se réunissent chaque semaine pour prier pour les enfants. Née en Angleterre il y a 25 ans, la Prière des Mères suit une méthode inspirée à sa fondatrice. Rencontre à Genève avec deux membres du mouvement.


Une question à la foi: Prier l’Esprit?

A l’approche de la Pentecôte, i il n’est sans doute pas inutile d’interroger notre prière à cet «éternel troisième» qu’est l’Esprit Saint.


Une question à la foi: Le fruit de vos entrailles?

Est-il autorisé de remplacer, dans le Je vous salue Marie, l’expression «le fruit de vos entrailles » par «votre enfant»? C’est la question que m’a posée une paroissienne il y a peu.

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



promotion echo

 

oui aux medias