L’espérance du dialogue

Après une deuxième année marquée par la pandémie et des fêtes de Noël annulées à la dernière minute, reportées ou restreintes à cause de tests positifs, nombre de personnes ont tout de même fêté le passage à la nouvelle année. En bannissant le mot corona des discussions, histoire d’oublier quelques heures cette période si désagréable et anxiogène.

Mais à peine les douze coups de minuit sonnés, les coupes de champagne vidées et les voeux échangés, il a bien fallu se rendre à l’évidence: Delta, Omicron et leurs conséquences désastreuses n’ont pas fini d’occuper nos esprits.Guéris ou boostés par une troisième ou une quatrième dose, comme en Israël, nous ne sommes pas près de retrouver ce fameux monde d’avant, tant regretté, ou d’après, tant fantasmé il y a bientôt deux ans déjà. Gestes barrières, masques et gel hydroalcoolique restent notre quotidien.

Il faut pourtant tourner la page, saisir l’occasion de commencer un nouveau chapitre de notre vie. Et surtout, réapprendre le vivre-ensemble, le dialogue et le respect du bien commun en appelant à la responsabilité de chacun et à la solidarité de tous. Car notre démocratie est fondée sur ces valeurs garantes de dialogue, de débats constructifs et de liberté d’opinion. Ne l’oublions pas. Ni à titre individuel ni à titre collectif. L’Echo Magazine, hebdomadaire indépendant et alerte nonagénaire, croit depuis toujours à la force de la parole. Il se veut aussi passeur d’espérance: «la liberté n’existe que dans le dialogue, l’amour et la générosité», disait Maurice Zundel.

Le 13 février, le peuple suisse sera appelé à se prononcer sur un train de mesures en faveur des médias voté par le Parlement l’an dernier et soutenu par le Conseil fédéral, mais combattu par une tranche de la population se sentant ignorée, voire exclue, du concerto médiatique. L’enjeu est de taille: il en va de la diversité de la presse et de la liberté d’opinion, garantes de notre capacité à vivre ensemble en bonne harmonie. En ces temps si particuliers, alors que les réseaux sociaux et les algorithmes nous enferment dans des catégories étroites et définitives, que les fake news rivalisent de perfidie pour nous manipuler et nous mener en bateau, nous avons besoin, plus que jamais, d’informations de qualité, de témoignages inspirants, de proximité et de regards porteurs de sens!.

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


C’est pourquoi l’Echo Magazine profite de ce premier numéro 2022 pour s’engager auprès de ses fidèles lecteurs à poursuivre dignement sa mission et à défendre le dialogue et le débat d’idées dans le respect d’autrui. Afin que l’espérance nous accompagne et nous guide vers de meilleurs lendemains.

Merci pour votre fidélité et meilleurs voeux à tous!.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



Articles en relation


Aide à la presse: Bon pour les petits

Le 13 février, les Suisses devront dire s’ils acceptent l’aide à la presse votée par le Parlement dans le sillage de la crise du coronavirus. Plus proche des titres indépendants que des grands groupes, l’Echo a demandé aux petits médias romands ce qu’ils pensent de la loi.


Oui pour l’Echo

L’uniformisation de l’information. Son formatage. Le rachat de titres de presse par de grands groupes intéressés par des journaux et des magazines influents pour mettre la main sur des marchés n’ayant plus rien à voir avec le journalisme, comme les sites de petites annonces. La disparition, dans les rédactions, de postes d’enquêteurs et de reporters et leur remplacement par des spécialistes de la communication, du marketing et de la vidéo sur le Web.


Les nouvelles sont bonnes

A la lecture des canards, on peut penser que les journalistes sont des oiseaux de malheur en cette saison moins lumineuse que les décorations de circonstance. Mais ce n’est pas tout à fait le cas. Et l’Echo Magazine vous le prouve!

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



promotion echo

 

oui aux medias