Triple Entente antichinoise

15 septembre, naissance de l’AUKUS: Scott Morrison, Joe Biden et Boris Johnson unis contre Xi Jinping. 15 septembre, naissance de l’AUKUS: Scott Morrison, Joe Biden et Boris Johnson unis contre Xi Jinping.

En rompant «le contrat du siècle» avec la France, l’Australie fonde une alliance avec la Grande-Bretagne et les Etats-Unis afin d’endiguer le pouvoir de la Chine dans la zone indopacifique.

«LE CONTRAT DU SIÈCLE»?

Conclu en 2016 entre Paris et Canberra, il concernait la vente à l’Australie de 12 sous-marins par Naval Group pour 34 milliards d’euros. Détenu aux deux tiers par l’Etat, héritier des arsenaux crées par Richelieu en 1631, ce grand groupe industriel français est spécialisé dans la construction navale de défense. L’accord, d’une durée de cinquante ans, a été cassé unilatéralement le 15 septembre par Scott Morrison, le Premier ministre australien, un libéral-conservateur climatosceptique et anti-réfugiés.

POURQUOI CE REVIREMENT?

Selon SoMo, le surnom du Premier ministre australien, ce n’est pas une affaire de changement «d’avis»,mais «de besoin»: Canberra préfère des sous-marins à propulsion nucléaire (plus rapides) dotés d’une technologie angloaméricaine. Un «coup dans le dos», tempête le ministre français de la Défense Jean-Yves Le Drian. Cette «trahison » humilie l’industrie tricolore, déjà en souffrance. En outre, l’Union européenne a tardé à consoler Paris, et timidement. L’Autriche et le Danemark disent même comprendre le choix de l’Australie. Bruxelles, combien de divisions dans la désunion?

UN COUP FOURRÉ?

Il a été préparé en trois actes secrets. Mars 2020: Scott Morrison demande à un cercle étroit si les sous-marins anglo-américains ne seraient pas la panacée alors que le partenariat avec Paris divise le gouvernement et l’état major australien. Mars 2021: après réflexion, «SoMo» approche son homologue Boris Johnson, ravi d’offrir à Londres un projet répondant à Global Britain, sa vision stratégique post- Brexit. Juin 2021: alors que la «guerre des saucisses» (problèmes alimentaires avec l’UE, frontière nord-irlandaise) agite le G7 en Cornouailles, l’initiateur SoMo, le catalyseur BoJo et le parrain Joe Biden se rencontrent en coulisse pour sceller leur pacte, AUKUS.

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


AUKUS?

Les initiales enchâssées d’AuStralie, d’United Kingdom (Grande-Bretagne) et d’United States (Etats-Unis). Rendu public à la mort du «contrat du siècle», cet acronyme est une alliance militaire qui ambitionne de contenir l’expansionnisme de la Chine de Xi Jinping (après Hongkong, Taïwan?) dans le vaste bassin indopacifique, notamment dans l’épicentre de la mer de Chine méridionale.

UNE SURPRISE?

Oui, en raison de la malhonnêteté et de la brutalité du reniement par l’Australie du très gros contrat avec la France. Non, car la Chine est dans toute les têtes même quand on n’en parle pas. Craignant l’emprise économique de l’Empire du Milieu, Canberra oriente sa diplomatie selon l’agressivité chinoise. Boris Johnson veut tourner la page du Brexit en redonnant du lustre à la Grande-Bretagne dans un Commonwealth mondialisé et pro-américain. Enfin, après l’humiliation afghane, Joe Biden se concentre sur le duel des Etats-Unis avec la Chine, défi titanesque du 21e siècle derrière un «contrat du siècle» jeté aux poubelles de l’histoire.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



Articles en relation


Biden-Poutine: ils se reparlent

La rencontre entre Joe Biden et Vladimir Poutine à Genève le 16 juin a décrispé le dialogue difficile entre Washington et Moscou. C’est déjà ça.


Chine: Fini de sourire

Qui est le grand gagnant, provisoire, d’un an de pandémie? La Chine. Paradoxe titanesque: la crise planétaire de la Covid-19 accroît la puissance de Pékin. Son PIB est resté positif (+2,3%) en 2020 alors que l’économie mondiale tousse en craignant le pire. Cherchez l’erreur!


Politique internationale: Qui est le tueur?

Vladimir Poutine est-il un tueur? «Oui», a répondu Joe Biden à une journaliste. Avant lui, Hillary Clinton avait traité le président russe de nouvel Hitler. Pourquoi tant de haine?

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



concours echo