Chine: Fini de sourire

Xi Jinping, le tout-puissant président d’une Chine à l’appétit vorace. A la santé de qui trinque-t-il? Xi Jinping, le tout-puissant président d’une Chine à l’appétit vorace. A la santé de qui trinque-t-il?

Qui est le grand gagnant, provisoire, d’un an de pandémie? La Chine. Paradoxe titanesque: la crise planétaire de la Covid-19 accroît la puissance de Pékin. Son PIB est resté positif (+2,3%) en 2020 alors que l’économie mondiale tousse en craignant le pire. Cherchez l’erreur!

La propagande de l’Empire du Milieu a instillé le doute sur le virus, comme si la province du Hubei n’en était pas l’épicentre. Sa diplomatie sanitaire a usé de paravents de choc – l’hôpital construit en dix jours à Wuhan – et exporté ses caméras thermiques de l’Argentine au Pakistan. Douée pour les écrans de fumées néo-totalitaires, la Chine a baladé l’équipe d’experts de l’OMS en février.

Mais cette institution internationale vient d’accuser Pékin d’avoir entravé sa mission. Une critique relayée par treize Etats emmenés par les Etats-Unis. Parmi eux, le Canada et l’Australie: leurs relations avec la Chine se dégradent, là pour des affaires d’espionnage (Huawei), ici pour une dépendance économique problématique.

La diplomatie des «loups combattants» montre ses crocs.Partout, c’est la fin du profil bas souriant: la diplomatie des «loups combattants » montre ses crocs. Pékin avance ses pions, hier en Afrique, aujourd’hui en Europe centrale et orientale. La récente nouvelle stratégie sur la Chine, notre 3e partenaire économique, du Conseil fédéral a immédiatement été critiquée par l’ambassadeur chinois à Berne. Malaise révélateur? Ailleurs, on ne compte plus les motifs d’immixtion chinoise: pressions en Suède, ambassadeur injurieux convoqué en France, etc. Nervosité de Pékin sur la défensive? Désormais, l’Empire du Milieu fait même du chantage au vaccin pour entrer sur son territoire...

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


Hong Kong y est sous sa botte suite à une ultime réforme électorale, fatale. Personne ne se soucie du Tibet. Certes, le Xinjiang est devenu un motif de préoccupation. On le voit avec les déboires d’H&M et consorts qui, poussés à se soucier de l’origine de leur coton, pointent le sort terrifiant des Ouïghours. A leur sujet, une enquête de l’ONU serait en vue – myope ou lucide? Pour l’heure, Xi Jinping continue de sourire derrière le masque technocarcéral (non sanitaire) de son régime, synthèse inouïe de capitalisme de surveillance et de tyrannie maoïste du 21e siècle. Quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera, aurait prophétisé Napoléon.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



Articles en relation


Ex-moniale bouddhiste mariée

Tenzin était moniale bouddhiste au Tibet. Aujourd’hui mariée et maman, la trentenaire vit à Yverdon. Son mari et elle ont fui séparément leur pays sous occupation chinoise et trouvé refuge en Suisse, où ils partagent le logement de Rosette Poletti.


Politique internationale: Qui est le tueur?

Vladimir Poutine est-il un tueur? «Oui», a répondu Joe Biden à une journaliste. Avant lui, Hillary Clinton avait traité le président russe de nouvel Hitler. Pourquoi tant de haine?


Birmanie: témoignages sur place

Coup d’Etat, arrestations, manifestations et répression: la Birmanie vit depuis le début du mois sous le joug des militaires qui contestent le résultat des élections législatives. Deux jeunes Birmans témoignent.

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



BE2021

festival itinerances