Joseph Bonnemain, évêque de Coire

Le pape François a nommé Joseph Maria Bonnemain, 72 ans, actuel délégué de l’administrateur apostolique et official du diocèse de Coire, nouvel évêque de Coire. Le pape François a nommé Joseph Maria Bonnemain, 72 ans, actuel délégué de l’administrateur apostolique et official du diocèse de Coire, nouvel évêque de Coire.

Joseph Bonnemain naît à Barcelone le 26 juillet 1948 d’un père jurassien et d’une mère catalane. Il étudie la médecine à Zurich, puis la théologie à Rome où il obtient en 1980 un doctorat en droit canon.

En 1978 le cardinal Franz König, archevêque de Vienne, l’ordonne prêtre de la prélature de l’Opus Dei. Il est depuis 1989 official du diocèse de Coire et membre du Conseil épiscopal et depuis 2011 chargé des relations avec les corporations ecclésiastiques et les cantons du diocèse, avec le titre de vicaire épiscopal.

UN BÂTISSEUR DE PONTS

Bien qu’ayant fait carrière sous l’épiscopat de Mgr Wolfgang Haas, Joseph Bonnemain a pris ses distances par rapport à la ligne conservatrice du diocèse. Aujourd’hui, il apparaît comme un modéré et un «bâtisseur de ponts» apte à rassembler un diocèse divisé, qu’il connaît bien – il est aumônier à l’hôpital Limmattal de Schlieren (ZH) depuis quarante ans. En tant que secrétaire du Comité d’experts sur les agressions sexuelles en contexte ecclésial de la Conférence des évêques suisses (CES), il plaide pour une politique de tolérance zéro en matière d’abus sexuels et de pouvoir. Mgr Felix Gmür, président de la CES, voit dans cette nomination «un grand signe de paix et d’espoir pour le diocèse et toute l’Eglise en Suisse». Et en Joseph Bonnemain «une personne équilibrée aux idées claires qui sait comprendre et intégrer différentes opinions».

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



Articles en relation


La Parole, un autre vaccin

En ce temps où le vaccin contre la Covid-19 fait la une de l’actualité, il est bon de nous rappeler, nous chrétiens, qu’existe aussi un vaccin «contre la fermeture, l’autoconservation, l’autosuffisance et le triomphalisme» recommandé par François: la Parole de Dieu.


Une question à la foi: Quand tombe la journée des malades?

Il y a actuellement 568 journées mondiales, jours dédiés à telle ou telle cause. Avec parfois des télescopages savoureux: le 13 janvier, par exemple, est à la fois la journée mondiale sans pantalon et celle de l’hypersensibilité, le 20 février est à la fois celle de la justice sociale et celle du pangolin, le 27 mars étant à la fois celle du théâtre et du fromage.


COVID: une Eglise plus à l’écoute

De confinements en semi-confinements, la Covid-19 a ébranlé l’Eglise et désorienté nombre de croyants. Elle a aussi permis l’émergence d’une créativité porteuse d’avenir. L’heure est à la réforme pour une Eglise plus proche des préoccupations de nos contemporains.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!