Good News: Chanoine Ducarroz primé

Good News: Chanoine Ducarroz primé cath.ch

Le prix «Good News», qui récompense la diffusion de la Bonne Nouvelle par la publication de bonnes nouvelles dans les médias, a été remis le 25 août à Lausanne au chanoine Claude Ducarroz. Un prix de 1000 francs attribué par le Centre catholique des médias Cath-Info à Lausanne et décerné par les internautes sur cath.ch.

UNE COMMUNION CRITIQUE

«Rédacteur, commentateur, chroniqueur, blogueur, éditorialiste, homéliste, tu nous tires vers le haut, vers le large, vers la profondeur de l’homme et de Dieu. Claude, tu sais écrire sur tout et surtout tu rends tes textes à l’heure, et même en avance!», a relevé Bernard Litzler, directeur de Cath-Info. Prêtre, Claude a commenté l’Evangile et publié ses commentaires. Il a aussi écrit et coécrit de nombreux ouvrages. Il a travaillé comme éditorialiste au défunt Echo romand et continué à l’Echo Magazine. Il contribue maintenant à cath.ch comme blogueur. Bernard Litzler a rappelé que le chanoine broyard est «un homme de foi qui puise dans le lien au Christ le bon grain à distiller dans les médias, et avec talent». Et avec «une parole reconnue comme vraie et libre», a complété le journaliste grison Mariano Tschuor, qui lui a remis le prix. L’abbé Ducarroz a redit son désir d’une communion critique «en mouillant la chemise évangélique».

cath.ch

Articles en relation


Le voile pour Dieu

La condition de la femme dans l’islam interroge culturellement et religieusement. Mais elle n’est le plus souvent, en Occident, pas comparable à ce qu’elle est au Moyen-Orient ou en Asie centrale.


Solidarité: portes ouvertes dans les églises

A Bâle et Berne, en plein centre-ville, les églises ouvertes proposent des activités spirituelles, sociales et culturelles. Engagées politiquement, elles offrent un espace d’intégration pour les migrants et un accueil aux cabossés de la vie.


La chair, un chemin de libération

Longtemps l’Eglise a cultivé la haine du corps, le mépris de la chair, lieu des tentations et du péché et obstacle sur le chemin de la vie chrétienne. Pour Jean Pierre Brice Olivier, notre incarnation est, au contraire, un chemin de libération. Il le dit avec force dans La chair en corps.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



voyage alpes home