BD: Je veux une Harley!

On connaît les passions de Frank Margerin, ce Parisien rigolo qui, en 1979, a donné naissance à Lucien, rockeur déjanté. Outre la musique qu’il a pratiquée au sein des Dennis’ Twist, un groupe composé de bédéastes des Humanoïdes Associés – avec un tube au top 50 en 1987! –, la moto est son dada, notamment les gros cubes comme les Harley-Davidson. A un point tel qu’avec son pote Cuadrado il en a fait une série dont voici le sixième opus, Garage, Sweet Garage (Dargaud, 48 pages).

Attaquant vaillamment la cinquantaine, Marc, le héros, et ses copains bikers se disent qu’il est temps de sa lancer dans quelque chose qui leur survivra: construire un garage de 50 m2 avec baby-foot, bière à l’automate, billard et autres petits avantages permettant de se la couler douce. Et puis, pendant qu’on y est, avec une maison autour. Sitôt dit, sitôt fait! Du moins en rêve, jusqu’à ce que les chamailleries et les désillusions jalonnent le chantier. Mais quand ça rigole et que l’amitié est au rendez-vous, que peut-il arriver de vraiment désagréable? Un album qui apporte une belle fraîcheur.

Simon Vermot

Articles en relation


BD: Cosey prend congé de Jonathan

Avec La piste de Yéshé, Cosey met le point final à Jonathan, sa série emblématique. En quarante-six ans et dix-sept albums, le dessinateur vaudois a instillé dans le neuvième art une exigence graphique et une quête personnelle aiguillonnées par l’amour du Tibet. Entretien conclusif sur les cimes de la BD.


Le coeur de Cosey

A quoi reconnaît-on la valeur d’un engagement, plus encore d’un amour? A la fidélité dans la durée. C’est le cas de Cosey, gloire discrète et attachante de la BD. Depuis plus de quatre décennies, la passion du dessinateur vaudois pour le Tibet n’a pas varié d’un iota. Elle a commencé en 1975 avec les premiers pas de Jonathan. Elle s’achève aujourd’hui avec la dix-septième aventure – avant tout intérieure – de son héros qui n’a pas grand-chose d’héroïque, mais tout d’un de ces pèlerins du 20e siècle: un Européen idéaliste de l’après-1968, un Occidental éternellement jeune qui doute et qui cherche, en quête de sa propre voie spirituelle.


BD: enquêter sous Franco

Madrid, années 1950. Un meurtre aux origines obscures. Deux journalistes investiguent dans le contexte trouble de la dictature franquiste. Un excellent polar de la bédéaste espagnole Teresa Valero!

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



concours echo