Le paysan, cet inconnu Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Peut-être vous souvenez-vous de Crésus. Pas le roi de l’Antiquité riche comme lui-même, mais l’agriculteur campé par l’humoriste Fernand Raynaud dans les années 1960. «Ça eut payé», répétait-il en évoquant ses dizaines d’hectares de blé, de vigne et d’avoine, ses chevaux, ses vaches, ses volailles et ses cochons, toutes choses qui ne rapportaient donc plus. Litanie énoncée sur un ton plaintif, comme l’acquisition d’une moissonneuse-batteuse à un demi-million de francs suisses actuels. Ce n’était pas le meilleur modèle, mais, que voulez-vous: «J’suis qu’un pauvre paysan».

    Cette image est bien ancrée dans les esprits: prompt à la jérémiade, l’agriculteur ne sait compter que ses vaches maigres alors qu’une dispendieuse manne fédérale le nourrit; le tracteur est toujours plus gros et les tomates coûtent toujours plus cher au consommateur. Là n’est peut-être pas la vérité. Il ne faut pas oublier que les paiements directs – qui ne sont pas des subventions, n’avait cesse de rappeler l’ancien conseiller national Jacques Bourgeois, alors également directeur de l’Union suisse des paysans – sont liés à un cahier des charges. Ni que les détaillants, en dépit de leurs charges, s’octroient des marges plus que confortables. Ni que le travail agricole est objectivement pénible et que ses conditions ne font guère rêver.

    Prompt à la jérémiade, l’agriculteur ne sait compter que ses vaches maigres.

    Les inquiétudes des agriculteurs sont légitimes, car l’existence à long terme des exploitations est menacée. Parce qu’elles sont coincées entre des impératifs économiques et des exigences environnementales. La solution, beaucoup semblent l’avoir, car chacun semble s’y connaître. Mais que sait-on vraiment de nos paysans? La série d’été de l’Echo Magazine vous emmène à leur rencontre, et il y a fort à parier que ce n’est pas de Crésus dont vous ferez la connaissance dans ces pages, mais de passionnés qui vous feront peut-être forte impression. Comme les toiles de Monet, Renoir et Degas, hérauts de l’impressionnisme dont votre journal célèbre avec intérêt et enthousiasme les 150 ans.

    Articles en relation


    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    Le Valais a l’abricotine et Zoug le kirsch; le Jura a la damassine. Protégée par une AOP, cette eau-de-vie montre que le produit transformé compte parfois plus que le fruit. Comme la vente directe, la transformation est un moyen pour les agriculteurs d’améliorer leur revenu.


    Dans nos campagnes (2/7): L’apiculteur a du piquant

    Tout le monde ne le sait pas, mais les apiculteurs font partie de la grande famille des agriculteurs. Pour découvrir ce métier, cap sur La Chaux-de-Fonds (NE), dont l’abeille est le symbole depuis le début du 19e siècle. Et rencontre avec un apiculteur pas comme les autres.


    Dans nos campagnes (1/7): Aucun paysan ne veut devenir millionnaire

    En début d’année, des agriculteurs de toute l’Europe ont manifesté durant plusieurs semaines avec des revendications diverses, mais surtout celle d’une plus juste rémunération. En Suisse aussi. Cet été, l’Echo Magazine vous propose de découvrir leur travail, leur quotidien et les fruits de leurs terres.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    L’adieu au rêve

    16-07-2024

    L’adieu au rêve

    Un jeune amateur de sport à la fin des années 1990 en Valais pouvait tout imaginer. Un feu d’artifice au-dessus de Valère et de Tourbillon plus imposant que celui du...

    Les oubliés des Jeux

    16-07-2024

    Les oubliés des Jeux

    Les perturbations politiques l’ont fait un peu oublier, mais Paris accueille dans quelques jours les Jeux olympiques d’été. Apparemment peu enthousiaste, la population redoute le chaos, quand d’aucuns parlent déjà...

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    16-07-2024

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    Le Valais a l’abricotine et Zoug le kirsch; le Jura a la damassine. Protégée par une AOP, cette eau-de-vie montre que le produit transformé compte parfois plus que le fruit...

    Maison de quartier aux Grottes

    16-07-2024

    Maison de quartier aux Grottes

    Depuis 28 ans, l’équipe de l’association de quartier Pré en bulle, à Genève, déploie toute sa créativité pour renforcer les liens sociaux et amener les habitants à se rencontrer. Des...

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    16-07-2024

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    Ayant grandi à Zurich avant de faire carrière à Paris, Louise Catherine Breslau (1856-1927) peut être considérée comme l’artiste impressionniste suisse la plus fameuse. Au MCBA de Lausanne, on admire...

    Saint-Loup soigne sa mue

    16-07-2024

    Saint-Loup soigne sa mue

    Santé et spiritualité ont fait la réputation du plateau situé sur les hauts de Pompaples. Pour ne pas la perdre, la communauté religieuse qui s’y est installée en 1852 doit...

    Synode: déceptions à prévoir

    16-07-2024

    Synode: déceptions à prévoir

    La dernière étape du chemin synodal lancé par François ne répondra pas aux attentes de certains milieux. L’Instrumentum laboris qui servira de base de travail aux discussions de cet automne...

    TV: Quand le sport fait mal

    16-07-2024

    TV: Quand le sport fait mal

    Abus physiques, psychologiques, émotionnels et sexuels: les jeunes sportifs d’élite sont au cœur d’une véritable «course à l’armement sportif» et d’une course aux médailles. Enquête accablante et mise en lumière...

    L'animal du mois: Le sanglier

    17-07-2024

    L'animal du mois: Le sanglier

    Histoire Le sanglier. L’automne touche à sa fin, les arbres sont à présents dénudés, prêts à revêtir leur manteau d’hiver. Installé face à ce vaste horizon, je me laisse soudain surprendre...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés