Conservateur et de gauche Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • C’était en septembre. Le pape rencontrait à Marseille les évêques des pays de la Méditerranée. Il était beau de voir la droite identitaire française jubiler à la veille de sa venue sur le territoire de la fille aînée de l’Eglise. Quelques phrases sur le «devoir de civilisation» d’accueil des migrants plus tard, il était tout aussi beau de la voir conspuer ce «donneur de leçons bolchévique».

    Cette anecdote est révélatrice du problème que pose non François, mais le christianisme en politique. L’analyse du comportement des électeurs suisses lors des dernières fédérales (lire pages 12-13) le confirme. De grandes tendances se dégagent certes – par ailleurs de nature à tordre le cou à quelques préjugés: réputés d’enthousiastes progressistes, les protestants se situent plus à droite que les catholiques, tenus pour de fermes conservateurs. Mais, comme les sans confession, les chrétiens ne représentent pas un bloc homogène votant pour tel ou tel parti. Zut alors, tous les cathos ne sont pas obscurantistes et tous les mécréants ne sont pas woke!

    Zut alors, tous les cathos ne sont pas obscurantistes!

    Cela ne devrait pas nous surprendre, même s’il n’y a pas qu’en France que des politiciens ont une compréhension étriquée du monde. Certains ont salué l’engagement des paroisses en faveur de l’initiative pour des multinationales responsables en 2020 avant de critiquer la prise de position publique de responsables religieux contre le mariage pour tous l’année suivante – l’inverse est aussi vrai. Un coup de barre à gauche, un coup de barre à droite, l’Eglise déconcerte. Et c’est très bien ainsi.

    Car le christianisme échappe à la politique. Cela ne signifie pas qu’aucun engagement chrétien de bonne foi n’est possible, mais qu’aucun parti ne peut lui correspondre entièrement. Comment défendre au sein d’une même formation politique la vie, s’opposer à l’avortement par exemple, et réclamer une distribution universelle des biens? Là se trouve peut-être la joie en matière de politique: être un jour pris pour un stupide chrétien de gauche et décrié un autre comme un odieux conservateur; c’est-à-dire être libre de s’efforcer de suivre le Christ. 

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    L’adieu au rêve

    16-07-2024

    L’adieu au rêve

    Un jeune amateur de sport à la fin des années 1990 en Valais pouvait tout imaginer. Un feu d’artifice au-dessus de Valère et de Tourbillon plus imposant que celui du...

    Les oubliés des Jeux

    16-07-2024

    Les oubliés des Jeux

    Les perturbations politiques l’ont fait un peu oublier, mais Paris accueille dans quelques jours les Jeux olympiques d’été. Apparemment peu enthousiaste, la population redoute le chaos, quand d’aucuns parlent déjà...

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    16-07-2024

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    Le Valais a l’abricotine et Zoug le kirsch; le Jura a la damassine. Protégée par une AOP, cette eau-de-vie montre que le produit transformé compte parfois plus que le fruit...

    Maison de quartier aux Grottes

    16-07-2024

    Maison de quartier aux Grottes

    Depuis 28 ans, l’équipe de l’association de quartier Pré en bulle, à Genève, déploie toute sa créativité pour renforcer les liens sociaux et amener les habitants à se rencontrer. Des...

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    16-07-2024

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    Ayant grandi à Zurich avant de faire carrière à Paris, Louise Catherine Breslau (1856-1927) peut être considérée comme l’artiste impressionniste suisse la plus fameuse. Au MCBA de Lausanne, on admire...

    Saint-Loup soigne sa mue

    16-07-2024

    Saint-Loup soigne sa mue

    Santé et spiritualité ont fait la réputation du plateau situé sur les hauts de Pompaples. Pour ne pas la perdre, la communauté religieuse qui s’y est installée en 1852 doit...

    Synode: déceptions à prévoir

    16-07-2024

    Synode: déceptions à prévoir

    La dernière étape du chemin synodal lancé par François ne répondra pas aux attentes de certains milieux. L’Instrumentum laboris qui servira de base de travail aux discussions de cet automne...

    TV: Quand le sport fait mal

    16-07-2024

    TV: Quand le sport fait mal

    Abus physiques, psychologiques, émotionnels et sexuels: les jeunes sportifs d’élite sont au cœur d’une véritable «course à l’armement sportif» et d’une course aux médailles. Enquête accablante et mise en lumière...

    L'animal du mois: Le sanglier

    17-07-2024

    L'animal du mois: Le sanglier

    Histoire Le sanglier. L’automne touche à sa fin, les arbres sont à présents dénudés, prêts à revêtir leur manteau d’hiver. Installé face à ce vaste horizon, je me laisse soudain surprendre...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés