Amis pour la vie Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Chacun a sa définition de l’amitié. «Sentiment d’affection entre deux personnes», disent unanimement les dictionnaires – ce qui est un peu court. L’ami, pourrait-on compléter, est le confident, celui à qui l’on ose et peut tout dire, et à qui l’on dit effectivement tout. Comme le Christ qui appelle ses disciples «amis» parce qu’il leur a fait connaître tout ce qu’il a entendu de son père (Jn 15, 15). L’ami est aussi, à l’inverse, celui que l’on écoute, dont on est prêt à accueillir les confidences avec bienveillance.

    Mais une amitié peut aussi se vivre dans le silence. Antoine de Saint-Exupéry – qui visite cette troisième page de votre journal avec la régularité d’un ami – décrit dans Citadelle celle de deux jardiniers qui se cherchent «pour se demander quelques conseils ou se délivrer de confidences», mais qu’on voit surtout se promener tous les deux en «considérant sans prononcer un mot les fleurs, les jardins, le ciel et les arbres». Séparés par une série de mésaventures, voilà qu’ils peuvent après longtemps échanger deux lettres. «Ce matin, j’ai taillé mes rosiers…», écrit simplement le premier. Et l’autre de répondre après réflexion: «Ce matin, moi aussi, j’ai taillé mes rosiers». Quelle tendresse dans ces mots et tous ceux, non écrits, qui les accompagnent!

    «Ce matin, moi aussi, j’ai taillé mes rosiers.»

    Un silence peut être plein de compréhension mutuelle et d’émotions partagées. Nous apprécions parfois le réconfort d’une présence muette. Il arrive pourtant que ce trésor nous désarçonne. Lorsqu’une maladie comme celle d’Alzheimer (pages 12 à 14) fait taire l’ami en le privant de ses capacités d’élocution, de sa mémoire ou de sa compréhension des propos et du monde. Lorsque les souvenirs, les préoccupations et les projets ne semblent plus pouvoir être partagés, peut-on encore parler d’amitié? Répondre par l’affirmative est aisé à faire dans un magazine; moins dans la vie, tant nous sommes démunis face à la maladie.

    Peut-être peut-on trouver de la force dans l’histoire des deux jardiniers. Qu’il est beau de penser que l’amitié peut tenir dans ces quelques mots auxquels on n’attend pas même de réponse: «Ce matin, moi aussi, j’ai taillé mes rosiers»

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    L’adieu au rêve

    16-07-2024

    L’adieu au rêve

    Un jeune amateur de sport à la fin des années 1990 en Valais pouvait tout imaginer. Un feu d’artifice au-dessus de Valère et de Tourbillon plus imposant que celui du...

    Les oubliés des Jeux

    16-07-2024

    Les oubliés des Jeux

    Les perturbations politiques l’ont fait un peu oublier, mais Paris accueille dans quelques jours les Jeux olympiques d’été. Apparemment peu enthousiaste, la population redoute le chaos, quand d’aucuns parlent déjà...

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    16-07-2024

    Dans nos campagnes (3/7): Le damasson, pépite à transformer

    Le Valais a l’abricotine et Zoug le kirsch; le Jura a la damassine. Protégée par une AOP, cette eau-de-vie montre que le produit transformé compte parfois plus que le fruit...

    Maison de quartier aux Grottes

    16-07-2024

    Maison de quartier aux Grottes

    Depuis 28 ans, l’équipe de l’association de quartier Pré en bulle, à Genève, déploie toute sa créativité pour renforcer les liens sociaux et amener les habitants à se rencontrer. Des...

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    16-07-2024

    150 d’impressionnisme: Louise Breslau

    Ayant grandi à Zurich avant de faire carrière à Paris, Louise Catherine Breslau (1856-1927) peut être considérée comme l’artiste impressionniste suisse la plus fameuse. Au MCBA de Lausanne, on admire...

    Saint-Loup soigne sa mue

    16-07-2024

    Saint-Loup soigne sa mue

    Santé et spiritualité ont fait la réputation du plateau situé sur les hauts de Pompaples. Pour ne pas la perdre, la communauté religieuse qui s’y est installée en 1852 doit...

    Synode: déceptions à prévoir

    16-07-2024

    Synode: déceptions à prévoir

    La dernière étape du chemin synodal lancé par François ne répondra pas aux attentes de certains milieux. L’Instrumentum laboris qui servira de base de travail aux discussions de cet automne...

    TV: Quand le sport fait mal

    16-07-2024

    TV: Quand le sport fait mal

    Abus physiques, psychologiques, émotionnels et sexuels: les jeunes sportifs d’élite sont au cœur d’une véritable «course à l’armement sportif» et d’une course aux médailles. Enquête accablante et mise en lumière...

    L'animal du mois: Le sanglier

    17-07-2024

    L'animal du mois: Le sanglier

    Histoire Le sanglier. L’automne touche à sa fin, les arbres sont à présents dénudés, prêts à revêtir leur manteau d’hiver. Installé face à ce vaste horizon, je me laisse soudain surprendre...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés