«Personne ne meurt à Davos» Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • Alors que la Première Guerre mondiale ravage l’Europe, la vie continue tranquillement au sanatorium de la station grisonne. Du moins en apparence. Tel est le cadre de la série Davos 1917, produite par la SRF, avec la Lucernoise Dominique Devenport en infirmière et espionne.

    Les montagnes suisses connaissent leur heure de gloire cinématographique! Alors que les médias finissent à peine de se réjouir du début du tournage de la série Winter Palace (une coproduction RTS-Netflix) à Glion, sur les hauteurs de Montreux (VD), la même RTS programme une minisérie de fiction, Davos 1917, tournée dans la station grisonne l’hiver dernier pour les extérieurs, dans un sanatorium de Rhénanie-du-Nord-Westphalie et dans des studios bavarois pour les intérieurs. Tout comme sur la Riviera vaudoise, la production est complexe. Décor historique, nombreux costumes, lieux, tout a été soigneusement pensé et a demandé beaucoup de préparation et de recherches afin que soit garantie une certaine authenticité. Pas moins de dix experts en histoire médicale, militaire, locale, sociale et économique se sont penchés sur le projet. Plus de mille cinq cents figurants ont participé à l’aventure, filmée par un trio de réalisateurs emmené par Jan-Eric Mack, parfois par -21 degrés. Résultat: «Une sorte de western s’est créé au milieu des Alpes», explique le réalisateur.

    Histoire d’espionnage

    Davos 1917 est l’histoire fictive d’une jeune infirmière grisonne, Johanna Gabathuler, qui revient d’une mission de la Croix-Rouge sur le front occidental à Davos, où sa famille dirige l’établissement de cure Kronwald. Enceinte, la jeune femme doit abandonner sa fille à l’accouchement et épouser un homme politique important qui pourra sauver la station thermale de la faillite. Mais, dans les coulisses, rien ne se passe comme prévu. Des agents secrets des grandes puissances mondiales se livrent une bataille acharnée au cœur de la noble ville thermale des Alpes suisses. Johanna se réfugie dans son travail et se retrouve inopinément mêlée à des histoires d’espionnage. Pour retrouver sa fille, elle s’engage même dans un jeu fatal au service des Allemands.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    C’est joli, un merci

    27-02-2024

    C’est joli, un merci

    C’est joli, tout de même. Marco Odermatt s’est adjugé son troisième gros globe de cristal. Pour la troisième fois, il terminera – la saison n’est pas finie – en tête...

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    27-02-2024

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    Depuis plus de cinq ans, à Genève, la fondation Otium soutient des personnes atteintes d’un cancer pendant et après la maladie. A travers les thérapies reçues, les bénéficiaires cherchent à...

    User sa vieille voiture

    27-02-2024

    User sa vieille voiture

    Changer de véhicule, est-ce vraiment écologique? Pas forcément, selon l’Office fédéral de l’environnement et selon Lucien Willemin, un conférencier neuchâtelois qui dénonce un «gaspillage automobile» motivé par l’écologie. L’achat d’occasion...

    Des magazines Junior

    27-02-2024

    Des magazines Junior

    Si la consommation de l’information passe souvent par les écrans aujourd’hui, les enfants aiment encore tenir un fascicule entre leurs mains. De nouveaux magazines jeunesse sont apparus ces dernières années...

    L'animal du mois: Le loup

    27-02-2024

    L'animal du mois: Le loup

    Histoire Le loup. Me voilà parti contrôler quelques caméras, accompagné d’un ami, pour le suivi des loups. Durant notre parcours on réalise, grâce aux images capturées par l’un des pièges photos...

    Bernadette sur scène

    27-02-2024

    Bernadette sur scène

    En représentation le 17 février à Genève, le spectacle musical à succès (250’000 spectateurs à Paris) Bernadette de Lourdes met en scène avec finesse et émotion l’histoire de la jeune...

    TV: L’ultim Rumantsch

    27-02-2024

    TV: L’ultim Rumantsch

    En Suisse, on parle quatre langues: allemand, français, italien et romanche. Une fois n’est pas coutume, la RTS diffuse une série en romanche et en suisse allemand sous-titrée en français...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés