Beau et triste à la fois Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Dieu que le monde est triste. Même en été: la bêtise, la méchanceté et l’égoïsme ne prennent jamais de vacances et semblent réclamer une part léonine dans les médias. Sans compter que nous les retrouvons dans notre vie de tous les jours, comme si une moitié de nos semblables avait reçu pour mission d’ennuyer l’autre moitié (celle à laquelle nous appartenons évidemment tous).

    L’humanité ne vit décidément pas un âge d’or. Et il est à craindre que les choses ne s’améliorent pas puisqu’elles n’étaient pas meilleures avant. La guerre en Ukraine n’est pas la première – ni en Ukraine ni ailleurs. Les défenseurs de dogmes et de vérités inutilement agressifs ne font preuve d’aucun esprit, mais le Cyrano de Rostand clouant le bec à un fat montre que ce n’est pas nouveau: «Mais d’esprit, ô le plus lamentable des êtres, / Vous n’en eûtes jamais un atome, et de lettres / Vous n’avez que les trois qui forment le mot: sot!». Quant à la campagne électorale qui nous attend, il est à craindre qu’elle nous offre quelques tribuns du rang de Victor Cousin portraituré sans complaisance par Hugo: «Il a toute la prétention d’un philosophe, toute l’apparence d’un charlatan, et toute la réalité d’un cuistre».

    Ils sont nombreux, les hommes et les femmes de bonne volonté.

    Ces traits d’écrivains nous rendent un sourire fugace, car très vite le monde se charge de nous rappeler qu’il est triste. Alors que faire? S’asseoir et pleurer paraît une réaction raisonnable. Mais on peut se souvenir, ou mieux, constater qu’ils sont nombreux, les hommes et les femmes de bonne volonté: certains offrent une oreille pleine d’espérance ou un espace de rencontre bienveillant, d’autres prennent la plume pour défendre la nature; certains s’ingénient à nous faciliter l’existence, d’autres montrent qu’on peut être rivaux sans cesser d’être complices.

    L’Echo Magazine ne peut échapper à la réalité du monde. C’est pourquoi il en traite les aspects sombres et difficiles. Et c’est aussi pourquoi il en traite, et plus souvent, la beauté. Il y en a beaucoup dans ce numéro double, compagnon de vos deux prochaines semaines. Puissiez-vous dire, en le refermant: Dieu que le monde est beau! 

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Les questions du journaliste

    26-09-2023

    Les questions du journaliste

    Le train est un endroit formidable – du moins quand la rumeur des voyageurs n’est pas assommante – et assez représentatif du monde dans lequel nous vivons – y compris...

    Une rentrée aux couleurs fauves

    26-09-2023

    Une rentrée aux couleurs fauves

    Gianadda, à Martigny, et le Kunstmuseum, à Bâle, organisent chacun une exposition sur les fauves. Deux accrochages qui s’intéressent de près au mouvement flamboyant de Matisse, Derain, Vlaminck et compagnie...

    Mare Mortuum?

    26-09-2023

    Mare Mortuum?

    Dix jours après l’arrivée de 10’000 personnes sur l’île italienne de Lampedusa, dépassée, le pape s’est rendu à Marseille les 22 et 23 septembre. Une visite dédiée en priorité à...

    Aux petits soins avec son père

    26-09-2023

    Aux petits soins avec son père

    Sans les 600’000 proches aidants s’occupant d’un parent âgé, d’un enfant malade ou d’un proche accidenté, le système de santé suisse ne serait pas viable. Des collectifs réclament davantage de...

    Il faut sauver les enfants

    26-09-2023

    Il faut sauver les enfants

    Le troisième roman de Gouzel Iakhina traduit chez Noir sur Blanc est une réussite poignante. L’écrivaine russe imagine l’odyssée vraisemblable de 500 enfants très mal en point dans l’URSS de...

    Les 100 ans de la petite Thérèse

    26-09-2023

    Les 100 ans de la petite Thérèse

    C’est une petite dame aux yeux rieurs qui vit dans une maison pour personnes âgées en région parisienne. Elle a cent ans, est originaire de Lisieux et se fie à...

    Un diacre des périphéries

    26-09-2023

    Un diacre des périphéries

    Daniel Pittet, 64 ans, a été ordonné diacre permanent le 23 septembre à l’église Saint-Pierre à Fribourg par Mgr Ettore Balestrero, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations unies à Genève...

    CES: des mesures immédiates

    26-09-2023

    CES: des mesures immédiates

    L’Eglise vit un «changement culturel profond», assure la Conférence des évêques suisses (CES) qui dit assumer «la responsabilité de ce qui s’est passé». Devant la colère des victimes et le...

    Une Drucker ministre

    26-09-2023

    Une Drucker ministre

    Léa Drucker, la nièce de Michel, est à l’affiche du grand et du petit écran avec le sulfureux film de Catherine Breillat L’été dernier et la satire politique Sous contrôle...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés