Piégés sur la Haute Route Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • Fin avril 2018, sept personnes meurent de froid à 3000 mètres d’altitude sur la Haute Route près du Pigne d’Arolla. C’est l’un des pires accidents de montagne de ces dernières années. Chronique d’un drame qui aurait pu être évité.

    Piège mortel sur la Haute Route est un docu-fiction du Suisse Frank Senn. Il retrace avec précision un tragique événement qui a fortement marqué tous les amateurs de montagne et de ski de randonnée: le drame du Pigne d’Arolla en avril 2018. Cette année-là, sept personnes ont perdu la vie dans les Alpes, à 3000 mètres d’altitude, près de la frontière italo-suisse, sur le tracé de la célèbre Haute Route reliant Chamonix à Zermatt. Seules trois personnes ont survécu. Elles témoignent. Grâce aux propos et analyses des rescapés, de membres d’autres groupes présents sur la Haute Route ce jour-là et à des avis d’experts, ce documentaire revient sur la chronologie de cette tragédie et montre que l’aventure aurait pu se terminer autrement même si l’enquête et la procédure pénale sont aujourd’hui achevées. Grâce à des scènes de reconstitution et des photos prises par les participants, on replonge au cœur de ce drame non sans émotion.

    Grosse tension

    Si, au départ de Chamonix, le groupe est soudé et avance sans trop de peine grâce à une météo clémente, les premières tensions apparaissent avec le changement de temps. Faire la Haute Route n’est pas à la portée du premier venu. Le groupe est grand et il n’y a qu’un seul guide, Mario, qui est, en plus, du genre taiseux. A l’annonce d’un changement de temps, les uns et les autres discutent de la suite à donner à l’expédition. Mario décide seul de poursuivre. Pris dans la tempête, sous d’importantes chutes de neige, subissant des vents de plus de 100km/h, perdant le sens de l’orientation, épuisés, affamés, les membres du groupe luttent toute la nuit pour survivre dehors à quelques mètres du but. Le lendemain, le ciel se dégage. Un guide les aperçoit et lance une opération de sauvetage d’envergure. Malheureusement, le froid aura eu raison de la majorité d’entre eux. 

    Articles en relation


    Les gardiens de la Jungfrau

    En février 2021, Daniela Bissig et Erich Furrer ont obtenu le job de leur vie: concierges et gardiens de la Station de recherche de haute montagne du Jungfraujoch. Leurs journées à 3500 mètres d’altitude sont rythmées par cinq observations de la météo. Reportage.


    E-formation pour les cours avalanche

    L’ancien freerider professionnel Dominique Perret a lancé cet hiver un programme combinant apprentissage en ligne et cours pratiques. Le Neuchâtelois espère faire baisser le nombre de victimes en «partageant la connaissance» en matière de prévention comme de sauvetage.


    Quand la Patrouille n'a pas lieu

    Les 4’800 participants à la 22e Patrouille des Glaciers devaient s’élancer vers Verbier du 27 avril au 3 mai. Le Covid-19 en a décidé autrement et ils devront patienter jusqu’à 2022! En attendant, notre journaliste, qui s’était frotté à la précédente édition (et s’y était piqué), raconte cette course légendaire de l’intérieur.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Les questions du journaliste

    26-09-2023

    Les questions du journaliste

    Le train est un endroit formidable – du moins quand la rumeur des voyageurs n’est pas assommante – et assez représentatif du monde dans lequel nous vivons – y compris...

    Une rentrée aux couleurs fauves

    26-09-2023

    Une rentrée aux couleurs fauves

    Gianadda, à Martigny, et le Kunstmuseum, à Bâle, organisent chacun une exposition sur les fauves. Deux accrochages qui s’intéressent de près au mouvement flamboyant de Matisse, Derain, Vlaminck et compagnie...

    Mare Mortuum?

    26-09-2023

    Mare Mortuum?

    Dix jours après l’arrivée de 10’000 personnes sur l’île italienne de Lampedusa, dépassée, le pape s’est rendu à Marseille les 22 et 23 septembre. Une visite dédiée en priorité à...

    Aux petits soins avec son père

    26-09-2023

    Aux petits soins avec son père

    Sans les 600’000 proches aidants s’occupant d’un parent âgé, d’un enfant malade ou d’un proche accidenté, le système de santé suisse ne serait pas viable. Des collectifs réclament davantage de...

    Il faut sauver les enfants

    26-09-2023

    Il faut sauver les enfants

    Le troisième roman de Gouzel Iakhina traduit chez Noir sur Blanc est une réussite poignante. L’écrivaine russe imagine l’odyssée vraisemblable de 500 enfants très mal en point dans l’URSS de...

    Les 100 ans de la petite Thérèse

    26-09-2023

    Les 100 ans de la petite Thérèse

    C’est une petite dame aux yeux rieurs qui vit dans une maison pour personnes âgées en région parisienne. Elle a cent ans, est originaire de Lisieux et se fie à...

    Un diacre des périphéries

    26-09-2023

    Un diacre des périphéries

    Daniel Pittet, 64 ans, a été ordonné diacre permanent le 23 septembre à l’église Saint-Pierre à Fribourg par Mgr Ettore Balestrero, observateur permanent du Saint-Siège aux Nations unies à Genève...

    CES: des mesures immédiates

    26-09-2023

    CES: des mesures immédiates

    L’Eglise vit un «changement culturel profond», assure la Conférence des évêques suisses (CES) qui dit assumer «la responsabilité de ce qui s’est passé». Devant la colère des victimes et le...

    Une Drucker ministre

    26-09-2023

    Une Drucker ministre

    Léa Drucker, la nièce de Michel, est à l’affiche du grand et du petit écran avec le sulfureux film de Catherine Breillat L’été dernier et la satire politique Sous contrôle...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés