Le plan des évêques

Mgr Felix Gmür, président de la Conférence des évêques suisses, a présenté le plan cadre pour la reprise des célébrations. Mgr Felix Gmür, président de la Conférence des évêques suisses, a présenté le plan cadre pour la reprise des célébrations. eveques.ch

Pas de messes publiques avant le 8 juin, a annoncé le gouvernement. Déception des évêques, qui ont présenté un plan cadre de protection, liste de mesures pratiques à mettre en oeuvre. L’annonce faite le 29 avril par le conseiller fédéral Alain Berset a déçu la Conférence des évêques suisses, qui espérait une reprise des célébrations publiques pour l’Ascension (21 mai) ou la Pentecôte (31 mai).

Deux jours auparavant, elle avait présenté son plan cadre pour la reprise dans le respect des prescriptions de l’Office fédéral de la santé publique. Il décrit avec soin les mesures à prendre pour les célébrations dont voici les principales. Avant la messe, il faut désinfecter tous les points de contact – objets, bancs, portes, installations sanitaires. Il faut placer à l’extérieur et à l’intérieur de l’église des affiches rappelant les règles d’hygiène et de distance. La tribune est fermée aux fidèles. Qui se nettoient les mains à l’entrée avec un produit désinfectant. L’église sera remplie au tiers de sa capacité et la distance entre les personnes doit être respectée. Un système de réservation et de places numérotées peut être mis en place. Durant la messe, les fidèles prennent place aux endroits marqués sans que les familles soient séparées. La présence de servants de messe et de lecteurs dépendra de l’espace à disposition. Pas de corbeilles circulant dans les bancs, mais une offrande déposée avant de quitter l’église. Pas de signe de paix. Célébrant et auxiliaires de communion se désinfectent les mains. A l'issue de la messe, les fidèles quittent l’église selon un ordre fixé par la paroisse. Ils ne se regroupent pas sur le parvis. Les points de contact doivent être désinfectés et l’église rester ouverte durant la journée.

cath.ch

Articles en relation


Une question à la foi: Le fruit de vos entrailles?

Est-il autorisé de remplacer, dans le Je vous salue Marie, l’expression «le fruit de vos entrailles » par «votre enfant»? C’est la question que m’a posée une paroissienne il y a peu.


Femmes de papes

Dans Femmes de papes, Bénédicte Lutaud évoque le destin hors norme de cinq femmes qui ont joué un rôle important auprès de papes contemporains. Pour mettre en lumière l’apport des femmes dans l’Eglise et faire évoluer leur place en son sein.


La porte close

Dans son ouvrage Femmes de papes, Bénédicte Lutaud trace le portrait de cinq femmes du siècle dernier qui ont exercé une influence sur des souverains pontifes: par leurs compétences, leurs fonctions ou leur amitié, elles les ont protégés, soutenus, stimulés dans leurs réflexions.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!