Le maître du réel Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Edito

  • Eviter l’écueil du misérabilisme est difficile quand il s’agit de parler d’Haïti. On ne compte plus les calamités accumulées par «la perle des Antilles»; un surnom qui non seulement date (il remonte à l’Ancien régime esclavagiste), mais qui tranche durement avec la réalité locale.

    La liste des malheurs haïtiens est longue. Régimes autoritaires qui s’enchaînent et se ressemblent tels de mauvais siamois. Ephémères phases d’espoir, quand un timide changement se profile, suivies de chutes dans le désespoir, voire le chaos. Misère affligeante. Corruption endémique. Exode des cerveaux. Division sociale et raciale non dite entre Noirs et mulâtres. Catastrophes écologiques (déforestation massive) ou naturelles, les stigmates du tremblement de terre de janvier 2010 étant encore prégnantes. Et, désormais, la violence hallucinante de gangs dans une société déliquescente, impuissante devant le retour du choléra.

    Ni l’argent aveugle ni le coeur myope.

    Que faire? C’est la question posée par notre article d’ouverture. Il montre combien l’enfer est pavé de bonnes intentions. L’aide humanitaire se révèle en eet un cadeau empoisonné. Ses effets pervers s’amoncellent. Les ONG, qu’on a longtemps cru au-dessus de tout soupçon, ont la fâcheuse tendance à se substituer à l’Etat. On savait à quel point les multinationales trop fortes font de l’ombre aux structures étatiques. On observe désormais en Haïti, ailleurs également, que des programmes d’aide ne doivent pas doubler un Etat famélique. Palier des carences est peut-être positif dans un premier temps. Mais attention: encore faut-il que la puissance publique ne maigrisse pas encore plus sous l’effet d’un soutien a priori bien intentionné.

    Le danger peut donc venir aussi bien de l’avidité pour l’argent aveugle que de la politique du cœur rendue myope par ses propres ambitions. Dans les deux cas, une fois le rideau de l’illusion déchiré, on retombe dans la réalité. Celle-ci est finalement le meilleur des maîtres. C’est en partant du terrain que l’on pose un diagnostic juste des maux auxquels on fait face. Et c’est sur cette base que l’on doit penser et coordonner une reconstruction durable et bénéfique. Pour les habitants. Et avec humilité, car c’est toujours sur l’épreuve de la réalité que l’être humain bute.

    Articles en relation


    Haïti dans la tourmente

    Séismes, cyclones, assassinat du président Jovenel Moïse, doublement du prix de l’essence: la «perle des Antilles» traverse la plus grave crise de son histoire récente. Alors qu’une solution existe, estime le spécialiste Frédéric Thomas. Caritas Suisse poursuit de son côté la construction de maisons antisismiques pour les Haïtiens.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    La tombe de Steeve

    11-06-2024

    La tombe de Steeve

    Steeve est mort il y a vingt ans, et je ne retrouverais pas sa tombe au cimetière. Pourtant je m’en souviens bien, de sa tombe. Et de cette croix de...

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    11-06-2024

    Kevin Lötscher: le bonheur au bout du chemin

    En 2011, tout lui sourit: engagé par le CP Berne, Kevin Lötscher dispute le championnat du monde avec l’équipe nationale. Mais un accident de voiture brise le rêve du hockeyeur...

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    11-06-2024

    Genève: les Juifs, jadis malvenus

    Au 15e siècle, la Ville de Genève avait réuni la population juive dans un quartier spécifique dont les portes étaient fermées la nuit. A la demande d’élus, une plaque le...

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    11-06-2024

    Portrait de l’Echo: Jen-Baptiste de Weck

    Il est attaché au sanctuaire marial de Bourguillon, car la Vierge y protège les Fribourgeois, parmi lesquels sa famille occupe une place non négligeable. Mais Jean-Baptiste de Weck est aussi...

    La plante du mois: Le tilleul

    11-06-2024

    La plante du mois: Le tilleul

    Plante et vertus L’odeur des fleurs éveille nos sens, nous prépare aux vacances d’été. Les fleurs du tilleul s’ouvrent vers la mi-juin, attirant par leur parfum fort et doux les insectes...

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    12-06-2024

    Expo: les fééries d’Alexander Calder

    A Lugano, le Museo d’arte della Svizzera italiana (MASI) propose une exposition monographique de très bonne qualité sur Alexander Calder (1898-1976). Entre mobiles et stabiles, il y a là un...

    Le déroutant fondateurs des mormons

    12-06-2024

    Le déroutant fondateurs des mormons

    Qui était Joseph Smith (1805-1844)? Le fondateur de l’Eglise de Jésus-Christ des saints des derniers jours (les mormons) a eu une vie romanesque qui laisse pantois. Le bédéaste américain Noah...

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    12-06-2024

    Liban: kleptocratie et confessionnalisme

    Depuis 2019, le pays du cèdre affronte sa plus grave crise économique et financière. Le Liban est au plus bas et sa population est l’otage d’une véritable mafia des générateurs...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés