René Hayoz, Genève

« J’ai devant moi l’édition spéciale des 90 ans de l’Echo Magazine et, à y réfléchir un peu, je crois bien en avoir lu tous les numéros depuis les débuts de sa parution, de la première page à la dernière page.

J’avais en effet sept ans en 1930 quand ma maman a réussi bien difficilement à réunir les sous pour permettre à toute notre nombreuse famille de lire l’Echo. Pour elle, c’était le seul illustré qu’on pouvait sans crainte laisser sur la table familiale à la vue de tous, particulièrement des enfants. Quel plaisir nous avions quand l’Echo arrivait, et plus encore à partir de l’apparition de Tintin et Milou... Grands souvenirs! Depuis ce temps-là, j’ai été abonné sans interruption, profitant avec un plaisir renouvelé chaque semaine de votre journal, un bien vieux, et tout bien considéré, un bien important compagnon de vie!»

Abonnez-vous à l'Epaper!