Marie-Laurence Moret, Etoy (VD)

«Je dois être fan, car je n’ai aucune critique négative à faire. J’apprécie la diversité et me concentre parfois sur certains articles de fond. D’autres fois, ce sont les critiques cinéma et les sudokus qui m’occupent!

Il y a de la recherche dans l’Echo, des sujets souvent intéressants, dans l’air du temps ou originaux. Je ne me lasse pas depuis toutes ces années. Parfois je le parcours, d’autres fois je le lis presque entièrement. Je le partage avec mon fils de 27 ans et ma maman de 82 ans, apparemment il touche toutes les générations. J’apprécie qu’il soit varié, indépendant, bienveillant la plupart du temps (et sachant néanmoins se positionner) et religieux, mais accessible à tous. Il ne croule pas sous la pub, ne nous harcèle pas avec l’actualité, juste ce qu’il faut.»

Abonnez-vous à l'Epaper!