• Publié dans Edito

Le coeur de Cosey

A quoi reconnaît-on la valeur d’un engagement, plus encore d’un amour? A la fidélité dans la durée. C’est le cas de Cosey, gloire discrète et attachante de la BD. Depuis plus de quatre décennies, la passion du dessinateur vaudois pour le Tibet n’a pas varié d’un iota. Elle a commencé en 1975 avec les premiers pas de Jonathan. Elle s’achève aujourd’hui avec la dix-septième aventure – avant tout intérieure – de son héros qui n’a pas grand-chose d’héroïque, mais tout d’un de ces pèlerins du 20e siècle: un Européen idéaliste de l’après-1968, un Occidental éternellement jeune qui doute et qui cherche, en quête de sa propre voie spirituelle.

En savoir plus...

Chine: nationalisme rouge

La défunte URSS, on l’a déjà presque oublié, était l’acronyme des mots «Union des républiques socialistes soviétiques». Cet acronyme avait inspiré au philosophe Cornelius Castoriadis le commentaire suivant: «Quatre mots, quatre mensonges». Cette année, le PCC, le Parti communiste chinois, fête son centenaire. Mais sur ces trois mots, on ne compte que deux mensonges: le Parti n’est pas un parti, c’est tout bêtement la caste au pouvoir. Et cette caste est aussi peu communiste que possible, aussi techno-capitaliste que possible. A l’aide de caméras de surveillance, de séances d’autocritique, de purges discrètes et de permis de bonnes moeurs à points, elle exerce sur ses citoyens-consommateurs une emprise digne du Meilleur des mondes.

En savoir plus...
  • Publié dans En vue

Muraille numérique

Un milliard de connexions: c’est de ce marché gigantesque que LinkedIn va se couper d’ici la fin de l’année en quittant la chine. En cause? «Un environnement opérationnel difficile» et «de plus grandes exigences en matière de conformité aux règlements», a expliqué le 14 octobre le géant informatique américain Microsoft, propriétaire de ce méga réseau en ligne spécialisé dans le recrutement et la recherche d’emploi.

En savoir plus...

Aveux spontanés

Voilà quelques semaines, la Chine a interdit d’antenne la chaîne anglaise BBC World News, qui avait eu le tort de proposer des reportages critiques sur le sort des Ouïghours. Mais il s’agissait aussi, pour le pouvoir chinois, d’une mesure de rétorsion, car quelques jours auparavant, l’autorité de régulation britannique avait, elle, retiré sa licence à la chaîne d’Etat chinoise CGTN, qui diffuse des informations sur la Chine à l’intention du reste du monde.

En savoir plus...

Ex-moniale bouddhiste mariée

Tenzin était moniale bouddhiste au Tibet. Aujourd’hui mariée et maman, la trentenaire vit à Yverdon. Son mari et elle ont fui séparément leur pays sous occupation chinoise et trouvé refuge en Suisse, où ils partagent le logement de Rosette Poletti.

En savoir plus...
  • Publié dans En vue

Chine: Fini de sourire

Qui est le grand gagnant, provisoire, d’un an de pandémie? La Chine. Paradoxe titanesque: la crise planétaire de la Covid-19 accroît la puissance de Pékin. Son PIB est resté positif (+2,3%) en 2020 alors que l’économie mondiale tousse en craignant le pire. Cherchez l’erreur!

En savoir plus...

Réfugiés tibétains à Paris

Alors que la répression des Ouïghours attire l’attention internationale, la situation au Tibet reste sous silence. Pourtant, les Tibétains sont nombreux à fuir la Chine. Près de Paris, l’association catholique La Pierre Blanche vient en aide à ces réfugiés.

En savoir plus...
  • Publié dans A la une

Géopolitique: le défi chinois

Correspondant de la Süddeutsche Zeitung à Pékin pendant quatorze ans, le journaliste allemand Kai Strittmatter signe une synthèse édifiante sur la Chine de Xi Jinping. Le totalitarisme maoïste y trouve un puissant second souffle capitaliste et numérique. L’Empire du Milieu 2.0. est un cauchemar orwellien à regarder en face. Avec lucidité.

En savoir plus...
  • Publié dans Edito

La Chine aveugle

En 2008, avant les JO de Pékin, le sinologue français Jean-Luc Domenach écrit La Chine m’inquiète, une note discordante dans un choeur de louanges mondialisé. Le Nid d’oiseau est l’écrin flamboyant d’une Chine projetant sa puissance au 21e siècle. Un triomphe bien plus qu’olympique. Hu Jintao, l’homme fort de Pékin, ne ressemble plus à un apparatchik rescapé de la Révolution culturelle. Il a déjà réussi à faire oublier son prédécesseur Jiang Zemin.

En savoir plus...
Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



promotion echo

 

oui aux medias