Sculptures bibliques Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Religion
  • Alexandra Kock sculpte l’argile depuis quatre ans. Alexandra Kock sculpte l’argile depuis quatre ans.

    «Le cœur s’exprime directement, les mains font ce qu’il veut»: l’oraison et la prière inspirent à Alexandra Kock des figures bibliques qu’elle sculpte dans l’argile. Pour exprimer un mystère et un appel à la vie à travers saints, anges, apôtres et prophètes.

    Jonas surgit de la baleine, le bras tendu et le regard tourné vers le ciel, la main droite prenant appui sur la bouche de l’animal. Dans la Bible, le cétacé rejette le prophète sur terre (Jon 2, 11). Alexandra Kock en a fait une «préfiguration du Christ. Il jaillit comme un ressuscité. Et Jésus avait dit à la foule qu’elle n’aurait de signe que celui de Jonas» (Lc 11, 29).

    Les représentations de l’artiste, architecte paysagiste de formation, s’écartent des canons. Son Samson porte des cornes rappelant le bélier du sacrifice d’Isaac et l’agneau qui enlève les péchés du monde; son ange Gabriel et sa Vierge se touchent lors de l’Annonciation: «Il y a une intimité entre Marie et l’envoyé de Dieu parce qu’il y a une intimité entre Marie et Dieu».

    Talent à faire fructifier

    36A EM25Comme Jonas, toutes ces sculptures sont nées d’un jaillissement. «Elles viennent de la méditation de la Parole de Dieu. Je vois les messages que nous transmettent les personnages sur la vie en plénitude que nous sommes appelés à vivre», explique Alexandra Kock. La lecture de la Bible l’accompagne depuis sa conversion lors des Journées mondiales de la jeunesse à Rome en 2000. Avant, elle ne connaissait pas Dieu; depuis, elle a fait une licence en théologie pour assouvir sa soif de connaissances et de sa Parole: «Elle est vivante, elle me parle maintenant».

    Son rapport à la sculpture procède d’un même mouvement. «C’est un don que j’ai découvert à Paris dans l’atelier d’une amie artiste, raconte-t-elle. Son mari m’avait proposé de réaliser un personnage de la crèche. J’ai fait un roi mage et les gens s’extasiaient devant lui.» De retour en Suisse, elle achète de l’argile et constate que les formes jaillissent de son cœur sans qu’elle ne suive une formation: «Je pense que c’est vraiment un don».

    «J’aimerais le mettre à disposition des hommes pour qu’ils découvrent l’amour de Dieu. On pourrait faire de la catéchèse ou de l’exégèse biblique à partir de ces figures». Elle les a exposées dernièrement dans sa commune de Coppet (VD) et les visiteurs ont été touchés par ses personnages, les reconnaissant malgré l’absence des symboles habituels. «Je les fais tels que je les sens dans mon cœur.»

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    L’écologie des autocrates

    16-08-2022

    L’écologie des autocrates

    A l’heure où, selon les spécialistes, l’été 2022 préfigure le climat qui nous attend, avons-nous tous les mêmes préoccupations? En Suisse, au vu des températures endurées ces dernières semaines, il...

    En marche en Gruyère

    16-08-2022

    En marche en Gruyère

    Dans les Préalpes fribourgeoises, le Grand Tour des Vanils conduit le randonneur à travers monts et alpages. Une région que Patrice Favre, ancien rédacteur en chef de l’Echo Magazine, connaît...

    Vivre une transition écologique et solidaire

    16-08-2022

    Vivre une transition écologique et solidaire

    Lancés par l’ingénieur forestier Ernst Zürcher, Les Sentiers des savoirs offrent à des apprenants itinérants de tous âges circulant à pied l’occasion de se former à un nouveau métier ou...

    A l’école tout seul, comme un grand

    16-08-2022

    A l’école tout seul, comme un grand

    A l’occasion de la rentrée scolaire, les associations de sécurité routière recommandent aux enfants d’aller à l’école à pied ou à vélo tout en rappelant les règles à respecter.

    La messe sur la montagne

    16-08-2022

    La messe sur la montagne

    Pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus, l’eucharistie a pu être célébrée à la chapelle Saint-Garin à Charmey (FR). Ces retrouvailles en altitude ont été...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés