Pierre Maudet: Partir. Et revenir?

Pierre Maudet démissionne et se porte candidat à sa propre succession. Pari gagnant? Pierre Maudet démissionne et se porte candidat à sa propre succession. Pari gagnant?

Après de multiples «non», «bientôt» et «toujours pas», le compte parodique Twitter «Pierre Maudet a-t-il démissionné?» a pu afficher le 29 octobre le «oui» qu’il attendait depuis novembre 2018.

Cela paraissait inéluctable; le conseiller d’Etat PLR genevois avait même cessé de porter des cravates, comme le relevait Le Matin Dimanche. Surdoué de la politique, bon communicateur, ambitieux, Pierre Maudet intègre l’exécutif de la Ville de Genève à 29 ans. Très vite, beaucoup le voient au Conseil fédéral. Son échec face à Ignazio Cassis dix ans plus tard (2017), malgré une campagne brillante outre-Sarine, n’est qu’une péripétie. D’ailleurs, en 2018, il est réélu au premier tour au Conseil d’Etat. Du jamais-vu. Et alors que La Tribune de Genève a déjà dévoilé son intriguant voyage à Abu Dhabi.

La machine est lancée: la justice genevoise annonce enquêter depuis plusieurs mois. A la télévision, Pierre Maudet reconnaît n’avoir pas dit toute la vérité. On apprend ensuite qu’il fait payer par d’autres sa cotisation au PLR, qu’il déduit malgré tout de ses impôts. Il a aussi des amitiés troublantes.

Le PLR Suisse ne veut pas s’en mêler, puis le convoque et exige sa démission. En janvier 2019, dans un climat tendu, le PLR genevois se réunit et vote le soutien. Mais ses collègues du gouvernement n’ont plus confiance en lui. Ils lui ont déjà retiré la présidence, ils le privent de la quasi-totalité de son département. En juillet dernier, il est exclu du parti, peu après l’annonce d’un procès à venir (au sujet du voyage à Abu Dhabi et du financement de sa campagne en 2017). Fin octobre, c’est le coup de grâce: le Conseil d’Etat vide son portefeuille après un audit dénonçant sa gestion du peu de personnel qu’il lui reste.

Alors il démissionne. Et annonce sa candidature à sa propre succession. Comme un joueur d’échecs qui sacrifierait la reine pour sauver le roi. Ou un joueur de poker qui n’aurait qu’une paire de 6. S’il réussit son pari, s’il a le soutien du peuple, il retrouvera sa légitimité et ses collègues devront lui redonner un vrai rôle au sein de l’exécutif. S’il n’est pas réélu, il quittera la scène politique par la petite porte.

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


Jérôme Favre

Articles en relation


Mario Draghi: un super réformateur

Alors que le pass sanitaire s’étend en Italie à tous les lieux de travail dès le 15 octobre, la péninsule transalpine présente de plus en plus le visage du renouveau: celui de Mario Draghi, président du Conseil des ministres depuis février. Auréolé d’une mirifique réputation d’économiste, «le sauveur de l’euro» en 2012 se positionne comme la figure de proue européenne de l’après-Angela Merkel. «Mario Draghi est le garant de l’euro», a d’ailleurs déclaré la Mutti lors de sa dernière visite officielle à Rome.


La démocratie chrétienne en crise après Merkel

L’Allemagne se prépare à vivre sans Angela Merkel: la chrétienne-démocrate quittera la Chancellerie fédérale après les élections du 26 septembre. En seize ans au pouvoir, elle a fait de l’Allemagne le leader incontesté de l’Europe, mais laisse derrière elle un parti affaibli.


Croire et cheminer

«Seigneur accorde ton secours au beau pays que mon coeur aime», avez-vous peut-être entonné à l’occasion de la Fête fédérale d’action de grâce – le Jeûne fédéral pour les réformés –, ce dimanche de prière pour la patrie institutionnalisé. Constitutionnellement placée à l’ombre des ailes de Dieu Tout-Puissant – n’en déplaise à certains –, la Suisse est-elle toujours chrétienne? Ou plutôt, faute d’attestation de baptême, la Suisse reste-elle fidèle à sa tradition chrétienne?

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



concours echo