Pierre Maudet: exclu du PLR

Conseiller d’Etat genevois sans parti, Pierre Maudet s’accroche à son siège. Le temps de la justice approchant, il organise sa défense. Conseiller d’Etat genevois sans parti, Pierre Maudet s’accroche à son siège. Le temps de la justice approchant, il organise sa défense.

Lundi, la décision a été matinale. Attendue, elle n’en résonne pas moins avec force. Le conseiller d’Etat Pierre Maudet (non présent) est exclu du PLR genevois.

Le comité directeur l’a décidé par un vote sans appel: 22 voix pour, une abstention, un non. «On se retrouve dans un chaos qui n’aurait jamais dû avoir lieu», a déclaré Bertrand Reich, président du PLR du bout du lac Léman. Le discrédit jeté sur les institutions de la République est grand. A droite, le sentiment d’un gâchis domine. A la mesure de ce qu’a représenté Pierre Maudet pour sa famille politique: son meilleur espoir.

Septembre 2017: «Maudet.com» lance l’opération «Valmy». Il part à l’assaut du Conseil fédéral. Il est déjà le nom d’un PLR modernisé. En échouant avec panache, il se donne une stature nationale. En avril 2018, sa réélection au premier tour au Conseil d’Etat fait de lui l’homme fort de Genève. Il est irrésistible. Mais en mai éclatent des révélations sur son étrange voyage privé à Abu Dhabi trois ans plus tôt.

Ensuite? Ce n’est que déclarations fumeuses. On soupçonne «l’acceptation d’un avantage», de la corruption. Sous pression, l’intéressé avoue avoir menti. Il rebondit en conservant la confiance de la base de son parti début 2019. Il n’a plus qu’un département croupion. Il s’accroche à son siège de ministre tandis que la justice enquête: il est le premier conseiller d’Etat en exercice à voir son immunité levée. La Suisse est stupéfaite. On n’avait pas vu ça depuis l’affaire Elisabeth Kopp en 1989.

Aujourd’hui, Pierre Maudet est seul comme jamais. Un de ses lieutenants, Simon Brandt, candidat malheureux à la mairie et blanchi d’accusations (son arrestation musclée a défrayé la chronique), a démissionné de la vice-présidence du PLR de la Ville de Genève suite à la divulgation de messages avec son ancien chef concernant le financement d’une soirée.

La prochaine étape de ce feuilleton politique? La comparution de Pierre Maudet devant la justice avec quatre autres prévenus afin de faire la lumière sur ce fameux voyage aux Emirats arabes unis. Il a encore la possibilité de faire recours devant l’assemblée générale du PLR genevois.Mais sa posture de martyr politique, malgré quelques aspects qui semblent se défendre, ne passe plus. Il a annoncé qu’il démissionnera s’il est condamné.

Articles en relation


Mexique: vers un changement?

L’un a pillé de l’intérieur la compagnie pétrolière d’Etat PEMEX. L’autre, chef de gang, a organisé le siphonnage des oléoducs. Tous deux ont été arrêtés. Le signe d’un changement au Mexique?

Abonnez-vous à l'Epaper!

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.