Poulet à l’iranienne

De drôles d’ingrédients, une couleur particulière, mais surtout un goût exquis et original pour ce poulet fessendjan, un classique de la cuisine iranienne.

Préparation

Ingrédients

(pour 4 personnes)

  • 300 g. de noix (entières ou moulues)
  • 1 cs d’huile d’olive
  • 1,5 dl de mélasse de grenade
    disponible dans les magasins orientaux
    sous le nom «pomegranate molasse» ou
    «nar ekşisi») ou de vin cuit de pommes
  • 5 dl d’eau
  • 1 gros oignon
  • 800 g. de poulet (blancs ou/et cuisses)
  • 1 cc de curcuma
  • Une bonne pincée de cannelle
  • Sel
  • Poivre

(45 minutes, cuisson 3 heures)

  • Concasser finement les noix (si entières).
  • Dans une casserole, faire revenir rapidement les noix moulues ou concassées dans un peu d’huile d’olive. Ajouter l’eau et la mélasse de grenade/vin cuit et laisser cuire 40min. à feu doux.
  • Dans une cocotte, blanchir le poulet et faire revenir l’oignon coupé en petits morceaux. Verser ensuite le mélange de noix, eau et mélasse de grenade/vin cuit sur le poulet. Le liquide devrait recouvrir le poulet. Si ce n’est pas le cas, ajouter un peu d’eau. Assaisonner avec le curcuma, la cannelle, le sel et le poivre.
  • Couvrir et laisser mijoter doucement pendant au moins deux heures, idéalement trois heures.
  • Goûter (attention, c’est très chaud!) et ajuster l’assaisonnement: si trop acide, ajouter un peu de sucre; si trop sucré, ajouter quelques gouttes de citron; si trop fade, ajouter de la mélasse de grenade/vin cuit de pommes.
  • Servir avec du riz. On peut décorer le plat de grains de grenade.  

Des infos en plus

  • Traditionnellement, la mélasse de grenade est préparée selon la même méthode que le vin cuit de pommes. Cependant, la mélasse de grenade qu’on trouve en Suisse est souvent composée de plus de sirop de glucose que de grenade. Il vaut donc mieux utiliser le produit local et naturel qu’est le vin cuit, qui donne un résultat plus savoureux. 
  • Pour alléger, on peut enlever un peu de l’huile de noix qui émerge à la surface pendant la cuisson.
  • Pour une version végétarienne, suivre la recette sans y mettre le poulet et ajouter des oeufs durs écalés ou des pois chiches (cuits) en fin de cuisson.

Bon appétit!

Abonnez-vous à l'Epaper!

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.