Expo: archéologie d’une croyance

Avec un sérieux teinté d’humour, le Musée romain de Lausanne-Vidy donne un éclairage historique et critique sur les débuts du christianisme avec une exposition intitulée Dieu & Fils. Archéologie d’une croyance.

  • Publié dans En vue

Editions: le rêve américain

Ce n’est pas tous les jours qu’un auteur suisse reçoit un prix littéraire international. Qui plus est aux Etats-Unis! Pourtant, cela vient de se produire. Une jeune auteure jurassienne a remporté National Book Award de la meilleure oeuvre traduite. Elisa Shua Dusapin n’en revient pas. Grâce à son premier roman paru en 2016, Hiver à Sokcho (Editions Zoé), traduit en anglais par Aneesa Abbas Higgins en 2018 sous le titre Winter in Sokho, son téléphone n’arrête pas de sonner: tout le monde veut la rencontrer. «Elisa Shua Dusapin séduit les Américains», titrait Le Temps au lendemain de l’annonce.

Lausanne: Van Gogh en immersion

Le Palais de Beaulieu à Lausanne accueille jusqu’au 20 février 2022 le célèbre peintre hollandais van Gogh pour un show multimédia. Spectacle ou exposition? Les avis divergent, mais les spectateurs s’y pressent et les enfants sont les bienvenus.

  • Publié dans Edito

Le trou romand

Mardi 9 novembre, fin de journée. La Suisse romande se découvre fragile. En un instant, des dizaines de milliers de pendulaires de l’Arc lémanique se retrouvent à quai avec quelques gilets jaunes – non, non, pas les manifestants français, mais des employés CFF perdus et censés renseigner les voyageurs immobilisés. Le terrain s’est affaissé sous les voies sur la ligne Genève-Lausanne entre Allaman et Morges; le trafic est interrompu: débrouillez- vous!

La Metamorphose

A partir de décembre, Facebook s’appellera Meta afin de montrer au monde que le groupe ne se limite pas aux réseaux sociaux. Objectif: séduire les plus jeunes et les entraîner dans un monde virtuel.

  • Publié dans Edito

Commémorer dans l’espérance

Mourir peut attendre, affirment les affiches du dernier James Bond. Pourtant, la pandémie a provoqué le grand retour de la mort dans notre quotidien. Elle a beaucoup frappé, sans prévenir, et continue de le faire même si le nombre de décès dus au coronavirus diminue. Finie la mort choisie, arrangée, programmée. La sur-individualisation, le narcissisme mortuaire, les cérémonies au son de Goldmann ou Johnny, la mort sympa, comme l’a parfois définie le sociologue valaisan Bernard Crettaz, c’est terminé.

  • Publié dans Edito

Le mariage, et après?

C’est fait! Alors que l’institution du mariage, même au plan civil, a du plomb dans l’aile, le peuple suisse a largement plébiscité le «mariage pour tous» avec 64,1% de oui. A croire le camp des vainqueurs, le pays vient de faire un pas de plus vers la modernité. Le Graal, symbole d’une acceptation générale de la communauté homosexuelle, est atteint.

Un nouveau Simenon romand

L’éditeur montreusien d’adoption Francis Antoine Niquille qualifie l’auteur fribourgeois Laurent Eltschinger, de «nouveau Simenon romand». Son polar Le combat des Vierges à peine sorti et écoulé à plus de 1000 exemplaires en quelques semaines, deux autres opus sont en préparation. Rencontre.

  • Publié dans Edito

Un débat essentiel

En cette année de la famille voulue par le pape François, nous sommes appelés à nous prononcer pour ou contre le «mariage pour tous» le 26 septembre. Le sujet divise et surtout, il interpelle. Pourquoi utiliser l’expression «mariage pour tous» alors qu’on parle ici d’union civile et de loi? Pourquoi avoir ajouté la procréation médicalement assistée (PMA) au texte initial? Pourquoi parler du droit à l’enfant et non des droits de l’enfant?

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



concours echo