Une année avec Joseph

Le pape François a lancé une année saint Joseph le 8 décembre. Un an pour mieux connaître l’époux de Marie et père de Jésus, demander son aide et s’inspirer de son exemple en ce temps de pandémie.

  • Publié dans Edito

Sur les pas de Joseph

Noël est là avec ses lumières dans les rues, des sapins et des crèches dans nos maisons, et nous nous apprêtons à nous retrouver en famille. Pour faire de ce jour un jour de fête malgré tout.

La chair, un chemin de libération

Longtemps l’Eglise a cultivé la haine du corps, le mépris de la chair, lieu des tentations et du péché et obstacle sur le chemin de la vie chrétienne. Pour Jean Pierre Brice Olivier, notre incarnation est, au contraire, un chemin de libération. Il le dit avec force dans La chair en corps.

Les Covid du Pape François

Son titre est tout un programme. Si Un temps pour changer livre les réflexions inspirées au pape François par la Covid-19, il est surtout un puissant appel à vivre l’aujourd’hui, tragique et incertain, comme une occasion de se convertir pour bâtir un monde fraternel.

Croyants face à la deuxième vague

La deuxième vague de la Covid-19 n’épargne pas les Eglises. Plus de célébrations publiques – hormis les mariages et les funérailles, avec un nombre limité de personnes – en Valais, à Genève, à Neuchâtel et dans le canton de Vaud. Des solutions se mettent en place pour rejoindre les fidèles.

  • Publié dans A la une

Trompé par Marthe Robin?

La sortie récente de l’ouvrage posthume de Conrad de Meester La fraude mystique de Marthe Robin a provoqué une vive émotion. On y lit que celle qui est à l’origine des Foyers de Charité n’aurait été ni paralysée ni aveugle et coupable de plagiat et de fraude.

  • Publié dans Edito

Complexe vérité

Marthe Robin était-elle totalement paralysée? Et aveugle? A-t-elle délibérément plagié des auteurs mystiques? Autant de questions que soulève le récent livre posthume du carme flamand Conrad de Meester publié aux Editions du Cerf, La fraude mystique de Marthe Robin, en fait le manuscrit inachevé retrouvé sur son ordinateur à sa mort, le 6 décembre 2019, qui reprend les conclusions d’une enquête fouillée.

  • Publié dans Edito

Edito: Le dernier mot

Nous serons peut-être moins nombreux, en cette Toussaint bien particulière, à nous rendre à l’église. Et dans la liste habituellement égrenée des défunts de la paroisse depuis l’an dernier se glisseront peut-être les noms de victimes de la Covid- 19.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!