COVID-19 en Suisse: Faim et solidarité

Un an après le début de la pandémie, la faim ne touche plus que les sanspapiers. A Genève, les paroissiens de Sainte-Clotilde offrent des repas à des étudiants, des permis B et des Suisses. Idem à Vevey: Partage Riviera, qui soutenait 200 familles avant la crise, en nourrit désormais 800.

Une retraite difficile

Licenciée trois ans et demi avant la retraite, Huguette Laurent a tout fait pour retrouver un emploi. En vain. Forcée de piocher dans son 2e pilier, cette Vaudoise a vu le fruit d’une vie de travail partir en fumée. «Tout ça parce que les ‘vieux’ coûtent trop cher aux employeurs.» Jusqu’à quand?

  • Publié dans Edito

Libres de quoi?

Interdire de parler et donc de téléphoner dans les transports en commun. C’est ce que recommande désormais l’Académie française de médecine pour combattre la pandémie.

  • Publié dans A la une

Aides COVID: une loterie sans gagnant

Indépendants et entrepreneurs vivent une crise sans précédent depuis un an. L’Echo est allé à leur rencontre à Sion, Vevey et Genève. Sur le terrain, où les loyers impayés s’accumulent, les annonces de milliards d’aide et de démarches simplifiées ont peu d’effet.

Valais: Trop d’appartements à louer

«Choisissez votre loyer les six premiers mois»: inimaginable pour un Genevois, ce genre d’annonce existe en Valais. En cause? La surconstruction. Pour ne pas voir leur argent grignoté par les intérêts négatifs, les caisses de pension investissent davantage dans la pierre. Quitte à laisser vides des immeubles neufs.

La danse des canards

La Bavière et l’Autriche ont rendu le masque sanitaire FFP2 obligatoire. Est-il vraiment plus efficace que le modèle standard (chirurgical, bleu)?

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!