«Un peu de Platon avec votre bifteck?»

Analphabète jusqu’à l’âge de seize ans, Luiz Amorim est boucher de profession. Mais quand il vend sa viande, il donne aussi des livres. Et travaille à offrir un accès gratuit à la lecture au plus grand nombre.

Quelle richesse?

Le fort ralentissement de certaines activités humaines durant la période de confinement a eu des effets très positifs. Entre janvier et avril 2020, la planète a enregistré une chute de 886 millions de tonnes de CO2, soit une baisse de 7,3% en regard de la même période de 2019, révèle une équipe internationale de chercheurs. En France, 154 personnes ont été tuées sur les routes en mars, 103 en avril: c’est deux fois moins qu’en 2019. Par ailleurs, le coronavirus a suscité une multitude d’actions bénévoles d’entraide aux personnes fragiles, sensiblement amélioré la qualité de l’air, diminué les nuisances sonores, etc. Ces informations, parmi bien d’autres, sont superbement ignorées par les experts qui nous annoncent pour cette année un effondrement du produit intérieur brut, le PIB (-6,7% en Suisse). Comme si ce PIB était la référence unique et incontestable!

Les célébrations reprennent

Les offices religieux reprendront en Suisse à partir du 28 mai, a décidé le Conseil fédéral. D’ici là, les communautés devront élaborer des plans de protection contre la Covid-19.

Dans les labos ultra-sécurisés

Tant que durera le confinement, l’Echo Magazine offre le libre accès à tous ses articles en lien avec le Covid-19 (voir ci-dessous). Nous vous souhaitons une bonne lecture !

Découvrez dès maintenant l’Echo Magazine en ligne ou sur votre téléphone ! En cas de confinement strict, il n’est pas sûr que l’Echo Magazine puisse continuer à être distribué. Il paraîtra en version électronique, à lire au lien suivant ou en téléchargeant l’application Echo Magazine sur le téléphone ou la tablette.

Corona confinée

En cette fin de saison des pluies, la Lulua, notre grosse rivière, étend ses bras au bas de la colline, débordant largement sur les champs alentour.

«Il faudra regarder en face ces rendez-vous manqués»

Gardien de la chapelle Notre- Dame du Vorbourg, sur les hauts de Delémont (JU), l’abbé Bernard Miserez a vécu le confinement de deux façons: personnelle, par l’épreuve du Covid-19, et ministérielle, par les restrictions que la pandémie impose depuis à sa mission.

Se connecter

A lire dans l'Echo de cette semaine

L’écologie des autocrates

16-08-2022

L’écologie des autocrates

A l’heure où, selon les spécialistes, l’été 2022 préfigure le climat qui nous attend, avons-nous tous les mêmes préoccupations? En Suisse, au vu des températures endurées ces dernières semaines, il...

En marche en Gruyère

16-08-2022

En marche en Gruyère

Dans les Préalpes fribourgeoises, le Grand Tour des Vanils conduit le randonneur à travers monts et alpages. Une région que Patrice Favre, ancien rédacteur en chef de l’Echo Magazine, connaît...

Vivre une transition écologique et solidaire

16-08-2022

Vivre une transition écologique et solidaire

Lancés par l’ingénieur forestier Ernst Zürcher, Les Sentiers des savoirs offrent à des apprenants itinérants de tous âges circulant à pied l’occasion de se former à un nouveau métier ou...

A l’école tout seul, comme un grand

16-08-2022

A l’école tout seul, comme un grand

A l’occasion de la rentrée scolaire, les associations de sécurité routière recommandent aux enfants d’aller à l’école à pied ou à vélo tout en rappelant les règles à respecter.

La messe sur la montagne

16-08-2022

La messe sur la montagne

Pour la première fois depuis le début de la pandémie de coronavirus, l’eucharistie a pu être célébrée à la chapelle Saint-Garin à Charmey (FR). Ces retrouvailles en altitude ont été...

 

Essayez l'Echo sans compromis


Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

En savoir plus

 

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





Echo Magazine © Tous droits réservés