• Publié dans Edito

Dette fédérale

Après d’âpres négociations entre pays présentés comme «frugaux» (ou «radins») et d’autres qui seraient donc goinfres (ou généreux), si du moins on procède par antonymes, l’Union européenne a décidé le 21 juillet d’un plan de relance post-Covid de 750 milliards d’euros.

En savoir plus...

Abonnez-vous à l'Epaper!


concours echo