• Publié dans Edito

Respirer le monde

«Quand je me réveille avec la pluie d’automne qui frappe à la fenêtre, portant la fureur des vents du Nord, je commence la journée sur les rives du Danube, dans un hôtel avec des torches enflammées qu’on allume tous les soirs. Quand je me réveille avec le murmure de la neige s’empilant de l’autre côté de la fenêtre, en hiver, je commence la journée dans cette datcha aux énormes vitres où le docteur Jivago avait trouvé refuge. Jusqu’à présent, je ne me suis jamais réveillé en prison – pas une seule fois.

En savoir plus...

S’évader de la peste

Durant la Grande Peste du 14e siècle, l’écrivain florentin Boccace écrit cent nouvelles, Le Décaméron, un grand succès à travers les siècles. Premier volet de notre série consacrée aux œuvres d’art dans un état de confinement.

En savoir plus...

Mots semences

De la poésie contre le coronavirus? En cette période de confinement, certains auront peut-être décidé de lire toute La Comédie humaine de Balzac ou de terminer La Légende des siècles de Victor Hugo histoire de secouer la poussière de leur bibliothèque. Et si quelques poèmes suffisaient pour faire front aux nouvelles que nous servent les médias à longueur de bulletins? Quelques mots comme un rempart contre l’angoisse, comme un espace de printemps au cœur d’une actualité rude et incertaine.

En savoir plus...
  • Publié dans A la une

Les années folles: La Garçonne

Best-seller des années folles, La Garçonne de Victor Margueritte a divisé la France. Il s’attaque sans détour à une bourgeoisie hypocrite et aux profiteurs de la guerre en exposant le parcours d’une femme libre, archétype de la garçonne, qu’il popularisera.

En savoir plus...

Gatsby le Magnifique

Un écrivain et un univers s’imposent quand on évoque les années folles: Francis Scott Fitzgerald (1896-1940) et son Gatsby le Magnifique. Un roman qui, derrière le rêve américain, l’insouciance de la fête et le luxe de New York cache blessures, désillusions et nostalgie.

En savoir plus...

Années folles: Elmer Gantry

Poignée de main virile, belle gueule et prestance de sénateur, Elmer Gantry fait carrière dans l’Evangile. Cette vision assassine du rêve américain, entre ferveur mystique et fièvre du dollar, valut à Sinclair Lewis le prix Nobel de littérature en 1930.

En savoir plus...

Années folles: la génération perdue

Dans les années 1920, les écrivains américains débarquent en Europe, notamment à Paris. C’est la «génération perdue» et Ernest Hemingway (1899-1961) en est l’une des têtes de pont. Après l’épreuve du feu, c’est le temps de panser ses plaies en faisant sa place littéraire sous un soleil capricieux.

En savoir plus...

Années folles: Politique-fiction en URSS

Avant 1984 de George Orwell et Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley, Nous autres d’Eugène Zamiatine (1884-1937) est un roman dystopique qui, en épinglant le totalitarisme naissant en Russie, dénonce d’abord la mainmise de la machinerie technoscientifique.

En savoir plus...
  • Publié dans Edito

La décade de l’illusion

Quand bien même personne n’est responsable de sa postérité, chaque époque sécrète sa mythologie. Souvent les esprits qui rechignent devant la complexité assombrissent une période circonscrite. C’est le cas du Moyen Âge qui, malgré les éclairages des historiens, reste perçu par la majorité des gens comme un interminable âge obscurantiste.

En savoir plus...

Big Brother toujours

«C’était une journée d’avril, froide et claire. Les horloges sonnaient treize heures.» L’histoire de Winston Smith commence de manière anodine, mais on s’aperçoit rapidement qu’il vit dans un monde totalitaire, inamical et étrange.

En savoir plus...

Abonnez-vous à l'Epaper!