Comment ménager son dos

On est souvent moins bien installé à la maison qu'au bureau pour travailler. On est souvent moins bien installé à la maison qu'au bureau pour travailler.

Nuque crispée, dos douloureux: ce ne sont pas des symptômes du coronavirus, mais du télétravail. Huit conseils pour ménager son corps loin de sa chaise de bureau.

Ce matin, après avoir mangé vos tartines, peut-être n’avez-vous fait que quelques pas pour rejoindre votre table de travail. Comme de nombreux Suisses depuis qu’un certain virus a mis notre quotidien sens dessus dessous. En plus de vous faire jongler avec des enfants dans les pattes ou au contraire avec la solitude, vous réalisez que le télétravail n’est pas confortable: votre nuque y trouve à redire et votre dos proteste! Quelques conseils pour travailler à domicile sans en avoir plein le dos.

1 La chaise. Ah, qu’elle était agréable, la chaise de bureau rembourrée, à la hauteur réglable et au dossier qu’on pouvait incliner! On reconnaît ses mérites au moment où, privé de sa présence, on prend place sur une méchante chaise de cuisine. Pire: l’au­teure de ces lignes n’a chez elle qu’un tabouret IKEA pour supporter son séant. Or, les experts sont formels: pour bien caler son bassin et éviter que le dos n’accumule des tensions, il faut un siège pas trop dur avec un dossier. On placera donc un coussin sous ses fesses et un autre dans son dos quitte à le maintenir contre soi à l’aide d’une écharpe.

2 Le canapé. Il vous fait de l’œil, mais ne succombez pas à la tentation de ses moelleux attraits! Trop profond, trop mou, il ne soutient pas votre dos et vous incite à vous recroqueviller. Si vous n’avez qu’une table basse pour poser votre ordinateur, préférez le sol au canapé pour vous assoir. L’auteure de ces lignes a rédigé cet article assise en tailleur sur son joli tapis turc – car elle ne s’entoure pas que de meubles IKEA!

3 Le clavier. S’il est trop haut, vos bras évoqueront les pattes antérieures du T-rex et vos épaules seront crispées. La hauteur du clavier doit permettre à vos coudes de marquer un angle droit. Quant à vos poignets, ils doivent rester dans l’alignement naturel des bras sans se cambrer.

4 L’écran. Si vous ne disposez que d’un ordinateur portable, l’écran, solidaire du clavier, vous forcera à incli­ner la nuque. Idéalement, il devrait être placé en face des yeux. Pour découpler écran et clavier, on peut soit brancher un second clavier sur son ordinateur soit connecter celui-ci à la télévision.

5 Les pieds. A moins d’être en tailleur sur un joli tapis turc, il est recommandé d’être assis les deux pieds posés sur le sol. Si votre chaise est trop haute, un vieux bottin de téléphone trouvera une seconde vie sous vos semelles!

6 La lumière. Surtout si l’on est sujet aux migraines, on évitera de s’installer face à une fenêtre. Il est préférable que la lumière naturelle vienne de côté pour ménager les yeux.

7 Les pauses. N’attendez pas d’avoir mal pour bouger! Mieux vaut faire une courte pause toutes les vingt minutes qu’une longue après deux heu­res. Levez-vous, marchez, faites des étirements: on trouve des centaines d’exercices pour le dos sur YouTube.

8 Le changement. Et si aucun des conseils ci-dessus n’est applicable chez vous, choisissez au moins trois mauvaises positions et changez-en régulièrement!

Articles en relation


Primes maladie: le Jura s’autopsie

Le canton du Jura scanne la santé de sa population alors que les primes maladie grimperont l’an prochain de 2%. Un pic en Romandie.


HUG: restaurer l’équilibre vacillant

Aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), Angelica Perez Fornos et son équipe restaurent l’équilibre vacillant des patients avec leur neuroprothèse révolutionnaire.


Au moindre rhume

Pour que le déconfinement réussisse, il faut dépister. Encore faut-il ne pas confondre les différents tests. Et pouvoir les payer. Quant aux anticorps...

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!