Chine: nationalisme rouge

Écrit par 
  • Publié dans Trait libre
  • Etienne Barilier Etienne Barilier

    La défunte URSS, on l’a déjà presque oublié, était l’acronyme des mots «Union des républiques socialistes soviétiques». Cet acronyme avait inspiré au philosophe Cornelius Castoriadis le commentaire suivant: «Quatre mots, quatre mensonges». Cette année, le PCC, le Parti communiste chinois, fête son centenaire. Mais sur ces trois mots, on ne compte que deux mensonges: le Parti n’est pas un parti, c’est tout bêtement la caste au pouvoir. Et cette caste est aussi peu communiste que possible, aussi techno-capitaliste que possible. A l’aide de caméras de surveillance, de séances d’autocritique, de purges discrètes et de permis de bonnes moeurs à points, elle exerce sur ses citoyens-consommateurs une emprise digne du Meilleur des mondes.

    Pour lire cet article dans sa totalité veuillez vous inscrire (gratuitement!)
    Déjà inscrit? Connectez-vous en haut à droite de la page ou en cliquant ici

    Articles en relation


    Volonté de puissance

    A quoi ressembleront les Jeux olympiques d’hiver à Pékin? Entre les restrictions sanitaires draconiennes, la surveillance généralisée et la volonté de fer du régime chinois de ne laisser place à aucun imprévu, il est difficile d’imaginer qu’une ferveur populaire scandera les exploits des athlètes même si les Suisses espèrent ramener quinze médailles, voire plus.


    Le coeur de Cosey

    A quoi reconnaît-on la valeur d’un engagement, plus encore d’un amour? A la fidélité dans la durée. C’est le cas de Cosey, gloire discrète et attachante de la BD. Depuis plus de quatre décennies, la passion du dessinateur vaudois pour le Tibet n’a pas varié d’un iota. Elle a commencé en 1975 avec les premiers pas de Jonathan. Elle s’achève aujourd’hui avec la dix-septième aventure – avant tout intérieure – de son héros qui n’a pas grand-chose d’héroïque, mais tout d’un de ces pèlerins du 20e siècle: un Européen idéaliste de l’après-1968, un Occidental éternellement jeune qui doute et qui cherche, en quête de sa propre voie spirituelle.


    Muraille numérique

    Un milliard de connexions: c’est de ce marché gigantesque que LinkedIn va se couper d’ici la fin de l’année en quittant la chine. En cause? «Un environnement opérationnel difficile» et «de plus grandes exigences en matière de conformité aux règlements», a expliqué le 14 octobre le géant informatique américain Microsoft, propriétaire de ce méga réseau en ligne spécialisé dans le recrutement et la recherche d’emploi.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Sans religion, impossible de comprendre le monde

    24-05-2022

    Sans religion, impossible de comprendre le monde

    Le fait religieux a-t-il encore la place qu’il mérite dans la presse généraliste romande? Oui, à en croire les journalistes spécialisés, qui craignent néanmoins que l’espace dédié à cette question...

    L’oreille du cœur

    24-05-2022

    L’oreille du cœur

    Les lecteurs de l’Echo Magazine le savent bien: la religion ne se résume pas à l’extrémisme islamique, au scandale des abus sexuels dans l’Eglise catholique, aux déplacements du pape François...

    La foi perd le signal

    25-05-2022

    La foi perd le signal

    Les émissions spirituelles se font rares partout. Faut pas croire disparaîtra de la RTS en fin d’année après la rediffusion d’anciens épisodes. A Bienne, Paraboliques et TélEglise rendent aussi l’antenne.

    Election en Colombie

    24-05-2022

    Election en Colombie

    A moins d’une fraude massive ou de l’assassinat de son candidat, Gustavo Petro, la gauche devrait gagner les élections présidentielles du 29 mai, ce qui constituerait une première dans l’histoire...

    BD: Derborence en roman graphique

    24-05-2022

    BD: Derborence en roman graphique

    Le dessinateur genevois Fabian Menor met en cases Derborence, le classique de Charles-Ferdinand Ramuz. Cette œuvre réussie est la première d’un triptyque de romans graphiques que les Editions Helvetiq consacrent...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés