Une question à la foi: L’automne est-il triste?

Le Créateur a placé sous nos yeux les éléments qui nous aident à comprendre les points essentiels de la foi chrétienne, notamment la mort suivie de la résurrection. Nous aimerions parfois nous passer de l’une pour aller directement à l’autre, mais le dimanche de Pâques perdrait tout son sens si on le désolidarisait du Vendredi-Saint (et vice versa, bien sûr). Il en va de même du cycle de la vie dans son aspect plus général.

L’automne est la saison où tout se flétrit et meurt peu à peu, avant le sommeil de l’hiver qui nous prépare au réveil pascal du printemps, véritable résurrection de la nature. Est-ce triste pour autant, l’automne? Comme pour éviter de répondre par l’affirmative, le Créateur a fait que la nature se pare de ses plus beaux habits en automne. Ni le printemps ni l’été ne nous offrent ces jaunes éclatants, ces rouges flamboyants, cette lumière dorée incomparable qui nous baigne.

L’automne de la vie devrait être vu de la même manière: nos seniors, comme on les appelle parfois, sont de belles personnes. Et il faut le leur dire souvent. La lumière dorée de leurs yeux est inimitable. Leur peau s’est flétrie, ridée avec le temps, comme les feuilles rouges et jaunes des arbres... et c’est magnifique! Un corps vieilli est un corps qui a en lui toute la sagesse et l’expérience que n’a pas le corps jeune, porté aux nues par nos magazines. Pourquoi n’admirerions-nous pas davantage le corps parvenu à l’automne de sa vie? Bel automne à vous!

Vincent Lafargue

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



concours echo