La rentrée du virus

Le Conseil d’Etat genevois et Mauro Poggia (à droite) vont pour l’instant plus loin qu’Alain Berset et le Conseil fédéral. Le Conseil d’Etat genevois et Mauro Poggia (à droite) vont pour l’instant plus loin qu’Alain Berset et le Conseil fédéral.

Les vacances ne sont pas terminées que, déjà, des Etats prennent de nouvelles mesures face à une recrudescence des cas de Covid-19. L’inquiétude grandit à l’approche de l’automne.

LA QUATRIÈME VAGUE?

C’est bien elle, selon les autorités québécoises qui ne l’attendaient pas avant la rentrée scolaire. Avec 305 infections le 5 août, la province a retrouvé les niveaux d’il y a deux mois en dépit d’un taux de vaccination jugé bon. Les Français hésitent sur le terme à utiliser – vague, vaguelette ou tsunami –, mais ils sont eux aussi touchés. En revanche, et quand bien même on a recensé plus de mille nouvelles infections plusieurs jours de suite, on ne parle pas encore de quatrième vague en Suisse.

VACCINATION OBLIGATOIRE?

Des chiffres révélés par la RTS montrent que seuls 9 des 1030 Vaudois testés positifs durant la seconde moitié de juillet avaient reçu deux doses. Ces chiffres correspondent aux attentes des autorités qui continuent d’appeler les Suisses à se faire vacciner – moins de la moitié d’entre eux l’a fait. Il n’est pas question d’imposer la vaccination, mais Genève prend des mesures: à partir du 23 août, le personnel soignant devra disposer d’un certificat Covid ou se soumettre à des tests tous les sept jours et s’isoler en cas d’infection. Pour l’Association suisse des infirmières et infirmiers, cette décision respecte la liberté de choix.

TROISIÈME DOSE NÉCESSAIRE?

Elle n’est pour l’heure pas à l’ordre du jour en Suisse, son utilité n’étant pas évidente pour les autorités sanitaires. Cependant, face au variant Delta, à l’assouplissement des mesures et au temps passé à l’intérieur qui augmentera à l’arrivée du froid, Moderna juge un rappel de vaccin judicieux. La France, l’Allemagne et l’Angleterre proposeront une dose supplémentaire aux personnes âgées et vulnérables en septembre. Israël a déjà lancé sa campagne.

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


QUI PREND DES MESURES?

Alors que seuls 14% des Australiens sont vaccinés, Melbourne et Brisbane réintroduisent un confinement, comme Sydney il y a six semaines. L’Algérie et le Maroc appliquent un couvre-feu nocturne. Il faut désormais présenter un pass vert prouvant la guérison, la vaccination ou un test négatif pour entrer dans les universités, musées et restaurants italiens. La France a étendu l’usage de son pass sanitaire, non sans susciter de la grogne et des manifestations. Israël impose le port du masque en extérieur pour les rassemblements de plus de 100 personnes.

ET LA SUISSE?

Président de la Conférence des directrices et directeurs cantonaux de la santé, le Bâlois Lukas Engelberger rejetait récemment tout nouvel assouplissement – le Conseil fédéral avait d’ailleurs renoncé à de nouveaux allègements fin juillet –, mais estimait que des restrictions supplémentaires n’étaient pas nécessaires. Ce qui n’empêche pas d’autres politiciens d’évoquer différentes mesures pour inciter les gens à se faire vacciner: extension de l’usage du certificat Covid, tests payants, vaccination payante à partir de 2022, test ou vaccin obligatoire pour les visites dans les établissements de soins, diminution du salaire du personnel soignant non immunisé en quarantaine.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



Articles en relation


Colère et résignation

«Peut-être jamais. – Peut-être bientôt. – Mais pas encore. – Maintenant, mais immédiatement.» Ainsi la Berner Zeitung décrit-elle les méandres de la réflexion du Conseil fédéral jusqu’à la décision, le 8 septembre, d’étendre le certificat Covid à partir du 13.


Été 2021: vacances au pays!

Olga, Luca et Pamela désirent revoir leurs parents après des mois de relation à distance due à la pandémie: ces trois trentenaires exilés racontent leur grande soif de retrouvailles.


Sénégal: Peur du vaccin

Au Sénégal, la population ne se bouscule pas pour se faire vacciner contre la Covid-19, car elle n’y croit pas vraiment. En cause? Une communication ratée.

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



concours echo