Pérou: et le président?

«Je suis une enseignante, pas une terroriste», scande cette Péruvienne en faveur du candidat de gauche Pedro Castillo, tout proche de la présidence. «Je suis une enseignante, pas une terroriste», scande cette Péruvienne en faveur du candidat de gauche Pedro Castillo, tout proche de la présidence.

Le Pérou, seul pays à avoir connu trois présidents en une semaine, l’an dernier, est une fois de plus en ébullition. Samedi, à Lima, Cuzco et Ayacucho, des centaines de milliers d’hommes et de femmes sont descendus dans la rue pour dénoncer les «tentatives de putsch» de Keiko Fujimori qui, selon les manifestants, devrait accepter sa défaite dans les urnes.

De quoi s’agit-il? Du deuxième tour de l’élection présidentielle au Pérou, qui le 6 juin a opposé le candidat de gauche Pedro Castillo à sa rivale de droite Keiko Fujimori. Très serré, le score a donné le leader de Peru Libre gagnant, ce que la fille du célèbre Alberto Fujimori, président de 1990 à 2000 (et condamné à 25 ans de prison pour corruption et crimes contre l’humanité), a d’emblée contesté.

Résultat? Les bulletins ont dû être recomptés durant neuf longues journées. Pour confirmer, le 15 juin, que la victoire revenait bien à l’instituteur et syndicaliste de 51 ans. Avec 50,12% et 44’058 voix d’avance, Pedro Castillo s’est imposé face à son adversaire.

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


Les résultats ont beau être connus, le Pérou attend toujours que son président soit nommé.Mais les résultats ont beau être connus, le Pérou et ses 32 millions d’habitants attendent toujours que leur président soit officiellement nommé. Bien que la mission d’observation électorale de l’Organisation des Etats américains ait qualifié ce processus de «positif» et n’ait signalé aucune irrégularité grave, l’autorité électorale doit poursuivre l’examen des multiples recours déposés par la formation de Keiko Fujimori, qui voudrait faire annuler 200’000 votes «frauduleux».

L’enjeu est énorme pour la candidate de 46 ans, qui a déjà échoué à devenir présidente en 2011 et 2016. Un procureur chargé de la lutte contre la corruption a en effet réclamé son placement en détention provisoire en raison du financement illicite de ses campagnes présidentielles passées... qui lui avait déjà valu 16 mois de prison! Elle jouit d’une liberté conditionnelle depuis 2020.

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



De son côté, Pedro Castillo, contre qui médias et establishment font bloc depuis qu’il est arrivé, à la surprise générale, en tête du premier tour avec 19% des voix (contre 13,4%pour Keiko Fujimori), appelle ses partisans, taxés de communistes et de terroristes, à défendre leur vote.

Articles en relation


France: le retour de la vieille droite

L’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la République en 2017 et la création de son mouvement La République en marche (LRM) semblaient avoir fait le vide – ne subsistaient que, tout à droite, le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen, appelée à l’affronter au deuxième tour de la présidentielle de 2022, et, à l’autre extrême, les Insoumis de Jean Luc Mélenchon. Or les élections régionales, marquées par l’abstention de deux tiers des Français, renforcent les partis traditionnels – Les Républicains surtout.


Point chaud: La Suisse hors du cadre

On en parle depuis une semaine: la Suisse refuse définitivement de signer l’accord-cadre avec l’Union européenne (UE). Mais de quoi s’agit-il? Et est-ce si grave?


Accord-cadre: toujours pas d’accord

L’accord-cadre avec l’Union européenne ne cesse de diviser: presque tous les milieux s’y opposent d’une manière ou d’une autre et les observateurs sont partagés sur les leçons à tirer de la visite de Guy Parmelin à Ursula von der Leyen.

Téléchargez gratuitement
l'Echo de cette semaine!

Cette semaine, l'Echo Magazine vous
est offert au format PDF en inscrivant
votre adresse email ci-dessous.


NEWSLETTER

Inscrivez-vous à la newsletter de l'Echo et recevez
nos contenus et promotions en exclusivité!



concours echo

 

 

voyage alpes home