Ethique: des chiens clonés

Écrit par 
  • Publié dans Évènement
  • Lee Byeong-chun (au centre) a collaboré avec Hwang Woo-suk jusqu’à ce que celui-ci soit exclu de l’Université nationale de Séoul. Il est le premier scientifique à avoir cloné une chienne. En trois exemplaires... Lee Byeong-chun (au centre) a collaboré avec Hwang Woo-suk jusqu’à ce que celui-ci soit exclu de l’Université nationale de Séoul. Il est le premier scientifique à avoir cloné une chienne. En trois exemplaires...

    En Corée du Sud, 80% des chiens renifleurs dans les aéroports sont des clones. La production de chiens clonés, à usage policier ou commercial, se généralise dans le pays avec le soutien des autorités en dépit des protestations des associations de défense des animaux.

    Pour lire cet article dans sa totalité veuillez vous inscrire (gratuitement!)
    Déjà inscrit? Connectez-vous en haut à droite de la page ou en cliquant ici

    Articles en relation


    Don d’organes: Albert offre son rein

    Alors que la votation sur le don d’organes approche (15 mai), un livre aborde un cas de figure rarissime: le don de rein non pas à un proche, mais à un inconnu. Interdit en France, ce geste reste exceptionnel en Suisse. En témoigne Albert*, opéré il y a peu.


    Le sens du don

    Qui est Albert*? Un retraité vivant en Suisse romande qui a donné anonymement à un inconnu un rein. Pour de l’argent? Non, c’est interdit en Suisse et dans la plupart des pays pour éviter d’entrer dans le cycle infernal de la marchandisation du corps. Comme beaucoup attendent depuis des années une greffe, Albert, qui a «eu une belle vie» et pense pouvoir se contenter d’un seul rein pour la terminer, l’a fait pour la bonne cause et la beauté du geste.


    Le don d’ovules en question

    Le Conseil national a ouvert la voie au don d’ovules. Le 17 mars, une motion de commission a accepté par 107 voix contre 57 que le don d’ovules soit autorisé au même titre que le don de sperme pour les couples mariés en Suisse. Si le processus n’en est qu’à ses débuts – le Conseil des Etats doit encore se prononcer, puis, en cas d’approbation, le gouvernement devra ébaucher un projet qui passera ensuite devant les parlementaires –, le débat, lui, est (re)lancé.

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    Un billet pour tous

    22-11-2022

    Un billet pour tous

    Acheter son billet de bus en ligne au lieu de devoir préparer sa monnaie pour le distributeur ou faire la queue au guichet: un gain de temps, un progrès, pense-t-on...

    Billets de bus en voie de disparition

    22-11-2022

    Billets de bus en voie de disparition

    Sera-t-on bientôt obligé d’avoir un Smartphone pour acheter un titre de transport public? Le développement de la vente numérique avance à vitesse grand V pour de nombreuses compagnies. Exemple à...

    Pendulaires: le raccourcie lacustre

    22-11-2022

    Pendulaires: le raccourcie lacustre

    Des milliers de frontaliers lémaniques rejoignent chaque jour leur travail par bateau. La CGN s’apprête à lancer des navires rapides et moins énergivores; le bilan carbone est positif.

    Grands-parents pour le climat

    22-11-2022

    Grands-parents pour le climat

    L’association Grands-parents pour le climat offre des formations aux seniors inquiets pour les générations futures. Objectif: leur suggérer des pistes d’action. Reportage à Meyrin le 14 novembre.

    Quand les mots de la messe changent

    22-11-2022

    Quand les mots de la messe changent

    Après avoir été reportée à deux reprises, la nouvelle traduction du missel sera officiellement introduite dans toutes les paroisses catholiques de Suisse romande le 27 novembre. Les changements sont mineurs...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!





    Echo Magazine © Tous droits réservés