Marleau infiltrée au Grand Hôtel Spécial

Écrit par 
  • Publié dans Sélection TV

  • La célèbre capitaine de gendarmerie qui ne se sépare jamais de sa chapka enfile la tenue de femme de chambre dans ce nouvel épisode de la série policière de Josée Dayan. L’occasion de retrouver Patrick Timsit face à Corinne Masiero.

    Château transformé en prestigieux établissement de luxe, jardins somptueux, vaste piscine, gardes du corps en costume noir et… Corinne Masiero sans sa célèbre chapka, mais en jupe noire et tablier blanc, tel est le décor de ce nouvel épisode de la série policière Capitaine Marleau, signée Josée Dayan. Avec dans le rôle du méchant en invité vedette un Patrick Timsit campant un riche homme d’affaires aux manières douteuses Fidèle à son personnage Corinne Masiero joue de sa gouaille et de son look archi-naturel avec cheveux gris en prime pour interpréter un personnage de capitaine de gendarmerie excentrique, peu diplomate (ce n’est rien de le dire), adepte de l’humour noir et des allusions douteuses (parfois surjouées, d’ailleurs). Mais le capitaine Marleau a du flair et elle fait toujours preuve d’une grande capacité de déduction qui DR lui permet de résoudre toutes ses enquêtes.

    Un Columbo au féminin

    La série télévisée française a d’abord été diffusée sur France 3 en 2015 puis, au vu de ses succès d’audience, a passé sur France 2 en 2021. Créée par Elsa Marpeau et réalisée par Josée Dayan, Capitaine Marleau s’est fait une place auprès du grand public et réalise de bons scores d’audience à chaque diffusion et rediffusion. Il faut dire que le personnage de la capitaine participe à la diversification des représentations féminines de la figure de l’enquêteur. Et grâce à son interprète principale, la capitaine est même une féministe très dure avec les hommes machos et sexistes. Fortement influencé par le profil même de Corinne Masiero, actrice engagée et femme au passé complexe (elle a connu la rue et le trottoir), le personnage de la capitaine Marleau fait souvent penser au célèbre inspecteur Columbo: on ne connaît pas son prénom. De plus, Marleau a une personnalité originale: elle porte toujours les mêmes vêtements, notamment une chapka et des chemises à carreaux, et elle conduit une vieille voiture. 

    Se connecter

    A lire dans l'Echo de cette semaine

    C’est joli, un merci

    27-02-2024

    C’est joli, un merci

    C’est joli, tout de même. Marco Odermatt s’est adjugé son troisième gros globe de cristal. Pour la troisième fois, il terminera – la saison n’est pas finie – en tête...

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    27-02-2024

    Cancer: mieux vivre avec la maladie

    Depuis plus de cinq ans, à Genève, la fondation Otium soutient des personnes atteintes d’un cancer pendant et après la maladie. A travers les thérapies reçues, les bénéficiaires cherchent à...

    User sa vieille voiture

    27-02-2024

    User sa vieille voiture

    Changer de véhicule, est-ce vraiment écologique? Pas forcément, selon l’Office fédéral de l’environnement et selon Lucien Willemin, un conférencier neuchâtelois qui dénonce un «gaspillage automobile» motivé par l’écologie. L’achat d’occasion...

    Des magazines Junior

    27-02-2024

    Des magazines Junior

    Si la consommation de l’information passe souvent par les écrans aujourd’hui, les enfants aiment encore tenir un fascicule entre leurs mains. De nouveaux magazines jeunesse sont apparus ces dernières années...

    L'animal du mois: Le loup

    27-02-2024

    L'animal du mois: Le loup

    Histoire Le loup. Me voilà parti contrôler quelques caméras, accompagné d’un ami, pour le suivi des loups. Durant notre parcours on réalise, grâce aux images capturées par l’un des pièges photos...

    Bernadette sur scène

    27-02-2024

    Bernadette sur scène

    En représentation le 17 février à Genève, le spectacle musical à succès (250’000 spectateurs à Paris) Bernadette de Lourdes met en scène avec finesse et émotion l’histoire de la jeune...

    TV: L’ultim Rumantsch

    27-02-2024

    TV: L’ultim Rumantsch

    En Suisse, on parle quatre langues: allemand, français, italien et romanche. Une fois n’est pas coutume, la RTS diffuse une série en romanche et en suisse allemand sous-titrée en français...

     

    Essayez l'Echo sans compromis


    Recevez l'Echo à domicile GRATUITEMENT pendant 1 mois

    En savoir plus

     

    NEWSLETTER

    Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez nos contenus et promotions en exclusivité!

    Je déclare avoir pris connaissance de la politique de confidentialité 


    Echo Magazine © Tous droits réservés