news menu left
top news photography Les autres touristes: quelle plaie!

«Le drame, dans le tourisme, ce sont les autres touristes», sourit Yann Laville, codirecteur du Musée d’ethnographie de Neuchâtel (MEN). Et effectivement, on est toujours le touriste d’un autre, en témoigne la nouvelle exposition temporaire du musée. Intitulé Le mal du voyage, cet intrigant parcours surfe sur les ambiguïtés pour mieux prendre de la distance par rapport à nos rêves, itinéraires et pratiques touristiques. Un véritable voyage dans nos voyages. «Nous avons voulu réfléchir autour des imaginaires liés au tourisme et aux vacances, explique son collègue Grégoire Mayor. Comment on se confronte à ces imaginaires, comment on les reproduits et comment on souhaite, en même temps, s’en libérer.» Pour en savoir plus...
Articles 2012 - A la deux
Jeudi, 23 Août 2012 00:00
 

Territoire

Loi Weber: pour bientôt ?

Le Conseil fédéral n’a toujours pas publié de projet d’ordonnance d’application pour l’initiative Weber. Il devrait le faire mercredi 29 août.

2012-34-08A

 Le 11 mars dernier, l’initiative lancée par l’écologiste Franz Weber s’imposait. A la surprise générale, 50,6% des citoyens décidaient que les résidences secondaires ne pourraient pas constituer plus de 20% du parc des logements et de la surface habitable de chaque commune de Suisse.

Depuis le 11 mars?

 Depuis la votation, la question de l’application de cette loi ne cesse de provoquer colère et indignation. Dans les deux camps. Résultat: en cinq mois, le Conseil fédéral n’a toujours pas publié de projet d’ordonnance d’application.
Les points les plus litigieux? Tout d’abord, la date d’entrée en vigueur: le 1er septembre pour les uns, à partir du 1er janvier 2013 pour les autres. Ensuite, la définition exacte de ce qu’il faut considérer comme une résidence secondaire: se limitera-t-elle, par exemple, aux objets occupés moins de 120 jours par an? Autre point chaud: les exceptions qui devraient être prises en compte lors de l’application de la loi.

Et sur le terrain?

Depuis l’acceptation de l’initiative, les demandes de permis de construire ont explosé. Au cours du deuxième trimestre 2012, Laax (GR) a reçu 252 dossiers pour de nouveaux logements. Et avant? Une quinzaine, en moyenne. Dans la commune de Bagnes (où se trouve la station de Verbier), les demandes ont quadruplé. Au niveau suisse, elles ont triplé au cours du dernier trimestre si l’on se réfère à la moyenne annuelle durant la période comprise entre 1994 et 2011.

Prochaine étape?

Le Conseil fédéral, qui vient de se réunir pour régler ces questions, a reporté sa décision au 29 août. Fera-t-il passer une ordonnance d’application trois jours avant l’entrée en vigueur du règlement en question? Même s’il en a le pouvoir, cela semble peu probable.
Rien n’indique non plus que tout se décidera forcément à la fin du mois. La date d’entrée en vigueur est centrale; restent les exceptions et la définition de la résidence secondaire. Ces questions pourraient aussi bien être discutées jusqu’à... la fin de l’année.

Suite et fin?

Le vote extrêmement serré du 11 mars sur l’initiative Weber et les complications liées à son application révèlent l’incapacité des cantons périphériques et du reste du pays à s’entendre en matière d’aménagement du territoire.
Le fédéralisme est mis à mal. Les mesures parfois radicales prises à Berne, souvent mal vécues dans les régions les plus concernées, retirent certaines compétences aux cantons.
Et le malaise n’est pas près de se dissiper. En Valais, des milliers de signatures ont été récoltées pour le référendum contre la loi sur l’aménagement du territoire (LAT). Dans la même région, le dossier des concessions hydroélectriques promet également de vifs débats entre les communes concédantes et les autorités cantonales et fédérales.

Cédric Reichenbach

 

 90ans

Cette semaine

2020-08-sommaire 

 

articles-2020

 

 unpluspourtous




Echo Magazine © Tous droits réservés. Route de Meyrin 12. CH-1202 Genève. Tél +41 22 593 03 03. Fax +41 22 593 03 19 redaction@echomagazine.ch